Draft NBA

Officiel, Davion Mitchell sélectionné en 9 par les Sacramento Kings : un choix étonnant, mais plus rien ne nous étonne à Sacto

Les Kings ramènent enfin un titre en ville, un titre… NCAA.

Source Image : NBA LEAGUE PASS

Les Sacramento Kings ont donc sélectionné Davion Mitchell à la 9ème place de cette Draft 2021. Ils sélectionnent donc un meneur, dans une équipe dirigée par… De’Aaron Fox et Tyrese Haliburton. On ne s’y attendait pas forcément, on a du mal à comprendre, mais si ça marche, why not. 

Davion, on espère que t’as profité de ton titre avec Baylor, du bonheur de gagner des matchs, etc etc. Aux premiers abords, on a du mal à saisir le choix de Monte McNair, parce que Davion Mitchell ça ne semblait vraiment pas être une priorité. Pick un meneur alors que t’as déjà De’Aaron Fox et Tyrese Haliburton, et un gros déficit sur les ailes, c’est vrai que c’est un peu chelou. On aurait plutôt vu un Moses Moody arriver du côté de la capitale de la Californie, et puis Davion Mitchell va fêter ses 23 ans en septembre, un an de moins que Fox et déjà deux de plus que Tyrese. Davion Mitchell est donc un King et pour fournir les ailes… on repassera. Pour autant, l’arrivée du guard  tout juste sacré champion NCAA n’a pas que du mauvais, on parle quand même d’un joueur qui est prêt à fouler les parquets NBA dès demain.

Comment vous expliquer ? Marcus Smart ça vous dit quelque chose ? Eh bien rajoutez un peu plus de talent en attaque (no offense Marcus), et vous voyez un peu le style de Mitchell. Et Davion est un prospect qui plait beaucoup aux recruteurs, parce que c’est un vrai soldat prêt à tout laisser sur le terrain, parce qu’il a un vrai mental de winner, et qu’on est quasi persuadés qu’il va taffer. Certains sont plutôt réticents concernant Davion, estimant que son plafond n’est pas très haut dû à son âge « plutôt élevé » pour un rookie, lui qui a passé quatre ans à l’université. Mais d’un autre côté, Luke Walton peut s’assurer que Davion sera utile dès ses premières minutes dans la Grande Ligue. Aucun doute, le champion NCAA (un champion à Sacramento,  incroyable mais vrai) devrait vite être chiant pour les meneurs adverses, et offensivement il sort d’une très bonne saison, notamment très adroit au shoot, avoisinant les 50% de réussite dont un beau 44,7% à 3-points.

Les Kings n’arrêteront donc jamais de nous surprendre. En tout cas, ce choix de Monte McNair a intérêt de porter ses fruits, car ce n’était pas vraiment la priorité. Quoique, un mec à la mentalité de winner à Sacramento, c’est assez rare non ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top