Jeux Olympiques

Luka Doncic et la Slovénie assurent face au Japon : 25/7/7 à 8/15 pour le blondinet, FIBA Rui Hachimura n’a pas suffi

Slovénie Japon 29 juillet 2021

Luka Doncic et les Slovènes continuent leur ballade, et Luka est toujours invaincu avec son pays. Encore une victoire face à l’Espagne et on pourra officiellement avoir peur.

Source image : France TV - TrashTalk

118 points contre l’Argentine grâce à un festival historique de Luka Doncic, et donc 116 points ce matin face au Japon. L’attaque de la Slovénie est une boule de feu qui crame tout sur son passage, et le choc face à l’Espagne dimanche à 10h20 s’annonce d’ores et déjà incroyable. Dire qu’on a failli passes à côté de cette équipe aux Jeux, parfois la vie est bien faite.

On vous arrête tout de suite, une victoire face au Japon, aussi solide soit-elle et avec tout le respect que l’on a pour Yudai Baba… ne garantit en rien la première place du ranking mondial de la FIBA. Néanmoins, ce serait mentir que de dire que ces Slovènes ne nous procurent pas ce petit frisson de plaisir depuis le début du tournoi. Cette nuit ? Il aura fallu s’employer, mine de rien, face à une équipe japonaise combative et porter par son duo de NBAers. Yuta Watanabe tout d’abord, sur tous les fronts et actif en défense malgré le nouveau carnage offensif des Slovènes, puis le porte-drapeau le plus swag de ces Jeux, Rui Hachimura, auteur d’un énorme match après une ouverture de tournoi spectaculaire mais un peu maladroite face aux Espagnols. 34 points à 13/28 pour le Prince Rui, des moves Kobesques, des moves Antetokounmpesques, et tout au long du match le désir de montrer aux Slovènes et à la planète toute entière que malgré un déficit de niveau certain son équipe n’était pas là pour prendre des photos.

Malheureusement la logique aura tout de même prévalu, avec un début de match équilibré, un Luka Doncic qui peine à démarrer la bagnole, puis les premières accélérations slovènes qui seront fatales aux Nippons. Le festival Luka qui commence mais aussi le début de la magnifique partition de Zoran Dragic, auteur au final de 24 pions à 10/13, who needs Goran quand t’as Zoran. Le frangin Dragic donc, mais aussi Mike Tobey et ses épaules de déménageur breton naturalisé slovène, le surprenant freak des Nuggets Vlatko Cancar, faire-valoir à Denver mais encore auteur d’un match plus que solide ce matin, et, évidemment, un certain LD, une nouvelle fois maitre des lieux sans sprinter une seule fois du match et c’est très énervant. 25 points, 7 rebonds, 7 passes, 2 interceptions et 2 contres pour Luka Magic, à 8/15 au tir et en 25 minutes, parce qu’il ne faudrait quand même pas trop se fatiguer avant les quarts. Loin de la démo de lundi mais toujours aussi facile, histoire de continuer en monter en régime et cette phrase fait absolument peur.

Au final une victoire 116-81, une victoire qui ne souffre évidemment d’aucune contestation, mais qui prouve une nouvelle fois que ces Slovènes ont peut-être tout du contender parfait dans ces Jeux. Premiers éléments de réponse dimanche, avant le début des choses sérieuses la semaine prochaine.

stats Japon 29 juillet 2021 stats Slovénie 29 juillet 2021

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top