Jeux Olympiques

Le basket 3×3 est entré par la grande porte sur la planète olympique : une première réussie, ne manquait qu’une médaille française

Lettonie 3x3 29 juillet 2021

Le rendez-vous est pris en 2024, pour les premières médailles françaises de l’histoire du basket 3×3 olympique. Deal ?

Source image : FIBA - TrashTalk

Les deux tournois olympiques de 3×3 ont offert hier leur feu d’artifice, couronnant la Lettonie chez les hommes et les Etats-Unis chez les femmes. Une grande première aux Jeux pour le 3×3, qui coche définitivement toutes les cases de l’olympisme et dont on salive déjà devant son édition 2024, à Paris, dans un cadre exceptionnel et avec deux Equipes de France toujours plus compétitives.

C’est allé vite, très vite, à l’image finalement de ce sport qui nous fait brûler des calories simplement en le regardant à la télé. Quatre jours intenses, deux matchs par jour, un rythme effréné qui nous aura offert des rebondissements dignes de la bedaine de Glen Davis, la joie immense de quelques vainqueurs et la déception – non moins immense – de nos joueuses françaises, battues en demi-finale par les Etats-Unis dans des conditions discutables et dans le match pour la médaille de bronze par la Chine. Les Etats-Unis championnes olympiques donc, fortes d’une équipe cheatée au possible et formatée pour claquer cette médaille, avec quatre nanas monstrueuses sur le demi-terrain. Allisha Grey, Jackie Young, et le one-two punch monstrueux formé par la meneuse Kelsey Plum et la géante Stefanie Dolson, impressionnantes et indéfendables du début à la fin de la compétition, premières championnes olympiques de l’histoire du 3×3 et donc accompagnées au palmarès par… la Lettonie, vainqueurs des Russes en finale pour offrir au porte-drapeau Agnis Cavars une récompense méritée, alors que les Serbes du génial Dusan Bulut avaient plutôt choke leur demi-finale.

Les Françaises ? Une compétition à la fois terrible et pleine de promesses. Des débuts poussifs avec trois défaites sur les quatre premiers matchs (Chine, Japon, Etats-Unis), des victoires logiques face à l’Italie, la Roumanie, la Russie et la Mongolie, puis le grand moment de la semaine mardi, avec cette victoire en quarts face à l’hôte japonais. Marie-Eve Paget, Migna Touré, Laetitia Guapo, Ana-Maria Filip, quatre héroïnes auxquelles on doit associer Caroline Hériaud et Marie Mané, superbes sparring partners en prépa, et donc cette demi-finale, ter-rible pour nos petits cœurs et pour nos quatre Bleues, perdue face aux Etats-Unis à cause d’un début de match rendu difficile et une fin de match gérée en grande partie par nos amis au sifflet enfin bref. Une défaite cruelle que les Françaises n’arriveront pas à se sortir de la tête et une petite finale en partie manquée, fichtre.

Au final cette quatrième place, mais surtout la rencontre entre le 3×3 et un nouveau public, un public qui en redemande déjà. Ca tombe bien, on vous place ici qu’en septembre au Trocadero se tiendra la Coupe d’Europe, on vous rappelle au passage que dans trois ans Paris accueillera les Jeux, et on adresse ce message à nos quatre presque médaillées olympiques : merci, merci pour les frissons, merci pour les efforts, et dans trois ans on remet ça sans perdre un seul match. Deal ?

Les podiums du tournoi olympique 2021 

Hommes :

  • Médaille d’or : Lettonie
  • Médaille d’argent : Russie
  • Médaille de bronze : Serbie

Femmes :

  • Médaille d’or : Etats-Unis
  • Médaille d’argent : Russie
  • Médaille de bronze : Chine
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top