Pelicans

Dans les coulisses de l’arrivée de Willie Green chez les Pelicans : cap sur la Nouvelle-Orléans, où il se passe toujours des choses

willie green 13 juillet 2021

Pas de quoi s’ennuyer avec les Pels.

Source image : YouTube

C’est désormais officiel, le nouveau coach des Pelicans se nomme Willie Green. Son arrivée a été confirmée hier par la franchise de la Nouvelle-Orléans, qui veut désormais rebondir après l’échec de cette saison sous Stan Van Gundy. Une arrivée qui a également dévoilé certains recoins du fonctionnement des Pels en coulisses pendant leurs recherches. Spoiler, on en apprend des choses.

Dans un papier signé Jake Fisher de Bleacher Report, de nombreux détails sont effectivement mis en avant concernant l’arrivée de Willie Green dans le Bayou et l’ensemble du processus précédant sa nomination sur le banc des Pelicans. C’est en quelque sorte un coup de projecteur sur les coulisses de la franchise de la Nouvelle-Orléans, qui se retrouve sous pression après avoir raté une nouvelle fois les Playoffs il y a quelques semaines.

Willie Green n’était pas l’option prioritaire de David Griffin

Si Willie Green est désormais le nouveau coach des Pelicans, il n’était visiblement pas tout en haut de la liste de David Griffin, le boss des opérations basket de la Nouvelle-Orléans. Après l’échec Stan Van Gundy, renvoyé après seulement une saison et pas vraiment le coach préféré des jeunes stars Zion Williamson et Brandon Ingram, les Pels ont pris leur temps pour bien choisir leur futur homme fort. En même temps, interdiction de se planter une nouvelle fois après l’expérience SVG, alors pas de précipitation. Il a fallu attendre un bon mois avant de connaître l’identité du nouvel entraîneur de NOLA. On avait notamment entendu les noms de Fred Vinson et Teresa Weatherspoon – assistants chez les Pels – parmi les candidats, mais également celui de Jacque Vaughn, aujourd’hui dans le staff de Steve Nash chez les Nets. Ce dernier, qui a rencontré David Griffin à la table des négociations ces dernières semaines, semblait représenter le candidat idéal pour le boss des Pelicans, qui avait déjà tout prévu pour l’arrivée de Vaughn. Mais au final, Jacque a décidé de continuer à Brooklyn, citant une envie de rester près de ses deux fils. Une décision évidemment respectable et compréhensible, mais dans laquelle… Griffin aurait également joué un rôle.

David Griffin, dirigeant un peu trop imposant ?

En NBA, on n’a pas toujours ce qu’on veut, surtout sur le marché des coachs. Mais dans le cas des Pelicans, c’est visiblement David Griffin lui-même qui a éloigné Jacque Vaughn de la Louisiane. Comment ? En se montrant un peu trop entreprenant. Si l’on en croit Bleacher Report, Griffin a tout de suite dévoilé son plan à Vaughn, autant dans la construction du coaching staff que de l’équipe en elle-même. Par exemple, il imaginait un certain Charles Lee (assistant coach aux Bucks) dans le costume d’associé de Vaughn, ainsi qu’une ligne arrière composée de Nickeil Alexander-Walker et Kira Lewis. Visiblement, Jacque a un peu flippé par rapport à l’implication de Griffin dans de telles décisions. Toujours selon Bleacher, qui cite des propos de plusieurs membres du coaching staff de Stan Van Gundy et Alvin Gentry (les deux anciens entraîneurs des Pels), le président des opérations basket aime bien s’impliquer dans des choix qui semblent théoriquement réservés au coach, comme les rotations et les changements par exemple. Tiens, ça ne vous rappelle pas quelqu’un ça ? On a entendu des bruits similaires du côté de Dallas il n’y pas si longtemps avec le mystérieux Haralabos Voulgaris.

Ceci étant dit, ce n’est pas quelque chose de rarissime de voir les dirigeants utiliser leur pouvoir pour orienter, au moins en partie, les choix concernant le coaching staff. Comme l’indique Jake Fisher, le Magic devrait faire pareil avec son entraîneur rookie, Jahmal Mosley. Avec des coachs jeunes qui ne possèdent pas énormément d’XP comme Vaughn, ça peut donc arriver, selon la philosophie du président des opé basket. À 46 ans, l’assistant des Nets n’a connu qu’une seule vraie expérience en tant que head coach, c’était à Orlando entre 2012 et 2015 et cela ne s’était pas très bien passé. Il avait cependant fait du bon boulot avec Brooklyn en 2020 suite au départ de Kenny Atkinson, mais ce n’est pas pour autant que David Griffin comptait lui donner la liberté qu’il attendait probablement.

Du coup, quel staff pour Willie Green ? 

Si Jacque Vaughn a refusé le poste des Pelicans, l’ancien assistant des Phoenix Suns et spécialiste de la défense Willie Green a lui décidé de sauter le pas, avec David Griffin comme supérieur. Soyons clairs hein, ce n’est pas un choix par défaut pour les Pelicans. Si l’on en croit les sources de Bleacher Report, Green a vraiment la cote au sein de la Grande Ligue et Griffin l’avait déjà dans le viseur quand il gérait les Cavaliers il y a quelques années. Respecté, considéré comme un excellent leader et possédant un passé de joueur (ce qui est aujourd’hui important sur un CV), Willie Green coche plein de cases, mais il devra être bien accompagné pour sa première expérience en tant que head coach. Parmi les noms qui ressortent pour former le futur coaching staff des Pels, il y a notamment celui de Sam Mitchell, ancien entraîneur des Raptors que David Griffin a contacté après le désistement de Jacque Vaughn. Son arrivée potentielle pourrait permettre d’ajouter de l’expérience et une touche « à l’ancienne » aux Pelicans, une équipe jeune dans laquelle on retrouve évidemment Zion Williamson et Brandon Ingram. Ces deux-là, et notamment le premier, sont au cœur de projet alors il faut faire en sorte qu’ils soient à l’aise. C’est pourquoi les assistants Fred Vinson et Teresa Weatherspoon – proches du duo All-Star – devraient rester dans le staff.

L’avenir dira si Willie Green est bien l’homme de la situation pour faire décoller l’équipe de Zion Williamson et Brandon Ingram. Le challenge est à la fois excitant et rempli de pression, car David Griffin veut rapidement voir ses Pelicans atteindre le niveau Playoffs. Au boulot !

Source texte : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top