Bucks

Giannis Antetokounmpo nommé MVP des Finales : le Freak a tout détruit sur son passage, et il est désormais sur le toit du monde

Giannis Antetokounmpo 21 juillet 2021

Regardez-moi cette ligne de stats !

Source image : NBA League Pass

Comment pouvait-il en être autrement ? Après une performance tout simplement ALL-TIME dans le Game 6 des Finales NBA 2021 entre les Bucks et les Suns, Giannis Antetokounmpo a évidemment été élu MVP de la série. Et sans surprise, il a raflé absolument tous les votes.

Il y a encore deux semaines, on ne savait pas si Giannis Antetokounmpo allait pouvoir participer aux Finales NBA. Après sa blessure flippante face aux Hawks en Finales de Conférence Est, on pensait que le Freak raterait le début de la série voire plus, et on s’attendait forcément à ce qu’il soit diminué. Nous sommes désormais le 21 juillet 2021, les Bucks sont champions du monde, et Giannis est MVP des Finales avec des stats de… 35,2 points, 13,2 rebonds, 5,0 passes décisives, 1,8 contre, 1,2 interception à 62% de réussite au tir. C’est désormais une certitude, le Greek Freak ne vient pas de notre planète. Ce qu’il a fait sur cette série, c’est juste légendaire et on peut déjà dire qu’il vient de sortir l’une des plus grandes performances de tous les temps sur la plus grande des scènes. Souvent critiqué pour ses performances mitigées en Playoffs ces dernières années, le double MVP vient de fermer un nombre record de bouches. Si Khris Middleton a également step-up en beauté, notamment dans le money time, si Jrue Holiday a été très précieux, Giannis a véritablement porté les siens sur ses épaules au cours de la série, écrasant tout sur son passage un peu en mode Shaquille O’Neal au début des années 2000, le tout dans un style à part. On comprend désormais pourquoi Shaq avait donné son surnom de Superman à Giannis et personne d’autre. Et désormais, à seulement 26 piges, le Freak ajoute les deux plus belles lignes à un palmarès déjà exceptionnel : champion NBA 2021, MVP des Finales 2021, merci au revoir. On en connaît un qui va faire un jump énorme dans le Top 100 all-time.

Bien évidemment, on retiendra son block monumental sur Deandre Ayton dans les dernières secondes du Game 4 pour permettre aux Bucks d’égaliser dans la série après avoir été menés 2-0. Évidemment, on gardera longtemps dans notre mémoire l’incroyable alley-oop avec Jrue Holiday dans les ultimes instants du Game 5 dans ce qui représente sans doute le plus gros tournant de la série. Et enfin, évidemment, on se souviendra éternellement de sa performance absolument monstrueuse dans le Game 6 cette nuit, où il est allé chercher la barre des 50 pions pour donner le titre à Milwaukee. Honnêtement, c’est quasiment impossible de faire mieux que ça. Et en plus, ceux qui adorent critiquer les lancers-francs de Giannis sont aujourd’hui en manque de munitions, le Freak terminant avec un magnifique 17/19 dans la sixième manche. No joke. Clairement, Antetokounmpo ne voulait pas laisser passer l’occasion. Sa détermination, son agressivité, son impact des deux côtés du terrain, sa capacité à ne jamais rien lâcher et à donner un effort maximal pendant 48 minutes ou presque… on pourrait continuer comme ça encore longtemps pour souligner la greatness de Giannis. Mais on va s’arrêter là, et tout simplement apprécier ce que vient de réaliser le gamin d’Athènes, désormais au sommet de la NBA. Quelle histoire !

Giannis Antetokounmpo vient de solidifier sa place parmi les légendes de son sport. Il a tout gagné, individuellement comme collectivement, et rejoint même Michael Jordan dans le cercle des joueurs possédant plusieurs titres de MVP, un titre de Défenseur de l’Année et un titre de MVP des Finales. MONSTRE.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top