Bucks

Les Bucks ont leur match-up du premier tour entre les mains : entre les lignes ? Disons qu’il est très possible qu’ils perdent demain face au Heat

Ça réfléchit fort à Milwaukee en ce moment.

Source image : YouTube

En battant les Pacers cette nuit, les Bucks sont toujours en course pour décrocher la deuxième place de l’Est, actuellement occupée par les Nets. Mais vu le calendrier easy de Brooklyn, c’est un scénario assez improbable et Milwaukee devrait même penser à… perdre son prochain match contre Miami. Hein ? Quoi ? On vous explique.

Même si cette fin de saison régulière est bien différente des précédentes à cause – ou plutôt grâce – au play-in tournament, ça n’empêche pas de faire des calculs savants en vue des Playoffs. En ce 14 mai 2021 et avec deux matchs à jouer, les Bucks se retrouvent troisièmes de la Conférence Est. La bande à Giannis Antetokounmpo possède un match de retard sur les Nets et une avance confortable – 5,5 rencontres – sur le quatrième, qui est aujourd’hui Atlanta. Autrement dit, les Daims sont assurés de finir sur le podium et peuvent encore prendre la seconde place, surtout que Milwaukee possède l’avantage du tie-breaker sur Brooklyn. Maintenant, quand on voit que les Nets accueillent Chicago samedi puis Cleveland dimanche pour leurs deux derniers matchs, on a un peu du mal à imaginer Giannis et ses copains choper le deuxième spot, synonyme d’avantage du terrain dans une potentielle demi-finale de Conférence Est, avec un adversaire sorti tout droit du play-in tournament pour le premier tour. Du coup, si on suit ce raisonnement, les Bucks devraient affronter l’une des trois équipes suivantes dans leur première série de Playoffs : les Hawks, le Heat, ou les Knicks. Trois franchises qui se tiennent dans un mouchoir de poche et qui se battent pour les spots 4-5-6 de l’Est. Seulement un demi-match sépare Atlanta, quatrième avec 40 victoires pour 31 défaites, de Miami et New York, respectivement cinquième et sixième avec un bilan similaire (39-31). Et là où ça devient intéressant, c’est qu’on a un Bucks – Heat au programme dans la nuit de samedi à dimanche.

En septembre dernier, dans la bulle de Mickey, l’équipe de Milwaukee était tombée de haut face au Heat. Surclassés malgré leur statut de meilleure équipe de saison régulière, Giannis et ses copains n’avaient pas vraiment vu le jour en demi-finale de conf’ : défaite 4-1, Erik Spoelstra qui domine Mike Budenholzer dans la bataille des coachs, un collectif au-dessus de l’autre, pas grand-chose à dire. Une élimination brutale, presque traumatisante pour la bande du Freak, incapable de survivre en Playoffs. Même si les Bucks ont changé pas mal de choses dans leur jeu cette année afin d’être mieux préparés pour les PO et qu’ils possèdent désormais Jrue Holiday dans leur équipe, pas sûr que rencontrer Miami dès le 22 mai soit le scénario rêvé pour eux. Certes, le Heat a connu une saison faite de hauts et de bas mais affronter Coach Spo, Jimmy Butler, Bam Adebayo et Cie dans un premier tour de Playoffs, ce n’est vraiment pas un cadeau pour un troisième de conférence. De plus, le Finaliste NBA 2020 a clairement enclenché la vitesse supérieure ces derniers temps : quatre victoires de suite, un bilan de 8-2 sur les dix derniers matchs, autant dire que ça tourne plutôt bien à South Beach. Et ça peut très vite provoquer des cauchemars à Milwaukee. Aujourd’hui, le meilleur moyen pour les Bucks d’éviter le Heat au premier tour, c’est sans doute de perdre samedi afin d’aider Miami à prendre le spot 4 ou 5 à l’Est. Une victoire des Daims face aux Floridiens ferait probablement chuter ces derniers à la sixième place du classement. Pour rappel, les Hawks terminent leur saison à la maison contre Orlando et Houston, idem pour les Knicks face à Charlotte et Boston. On voit mal Atlanta et New York lâcher des matchs, ce qui signifie que ce Milwaukee – Miami devrait décider du classement final, le Heat se déplaçant ensuite à Detroit pour sa dernière sortie.

S’il y a bien un match à perdre pour Milwaukee, c’est sans doute celui de demain face au Heat. Une victoire pourrait être synonyme d’un premier tour très dangereux contre Miami, tandis qu’une défaite permettrait probablement de les éviter pour jouer les Knicks à la place. On imagine que les Bucks préfèrent le deuxième scénario. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top