Warriors

Juan Toscano-Anderson a signé son contrat avec les Warriors : il a peut-être un nom d’acteur de série B, mais il est bien l’un des piliers de l’Équipe A

Juan Toscano-Anderson 13 mai 2021

Le play-in se fera avec lui !

Source image : YouTube

Dans la catégorie feel good story du printemps en NBA, il y avait donc Mike James, il y a désormais Juan Toscano-Anderson. Bye-bye le two-way contract pour le couteau suisse américano-mexicain des Warriors et bonjour le contrat safe.

On vous parle d’un homme qui aime le chiffre huit : 1m98, 98 kilos, 28 ans. On vous parle d’un homme qui aime associer basket et Harlem globe-trotting : Mexique, Argentine, Venezuela. On vous parle d’un homme né à Oakland et qui joue désormais juste de l’autre côté du Bay Bridge. On vous parle d’un homme en two-way contract jusqu’ici, et désormais certain de pouvoir disputer la saison prochaine avec les Golden State Warriors. D’après Shams Charania de The Athletic, Juan Toscano-Anderson a en effet été récompensé de son travail en tant que role player apprécié de Steve Kerr, que le bonhomme matérialise par 5,5 points à presque 59% au tir, 4,4 rebonds et 2,7 passes de moyenne en 51 matchs cette saison. Un atout précieux pour la bande à Stephen Curry, le genre de mec prêt à risquer sa vie pour sauver un ballon.

« 28 ans, et il a déjà fait le tour du monde pour jouer au basket, et je pense que nos fans l’aiment. Je sais que moi et tout le staff, nous l’aimons. Il a tout compris. Il joue avec une grande énergie, il est intelligent, il est dur. Il a amélioré ses compétences en tant que passeur et tireur à tel point qu’il fait vraiment beaucoup de choses pour nous. »

— Steve Kerr, entraîneur des Warriors à NBC Sports.

Avec 20,5 minutes de moyenne, Juan Toscano-Anderson a carrément plus de temps de jeu que Kevon Looney ou encore Kent Bazemore, et ce n’est pas pour déplaire au trashtalking de Madame Beal. L’ailier non drafté, passé par l’université de Marquette, avait déjà joué treize matchs avec les Warriors en février et mars 2020, avec des stats similaires à celles affichées cette saison. Treize matchs qui étaient venus récompenser son bon passage avec la filiale G League de Golden State, les Warriors de Santa Cruz, avec qui JTA a disputé 75 rencontres à 9,2 points, 7,7 rebonds et 2,3 passes et 1,3 interception. L’émotion était donc présente en conférence de presse pour le joueur de 28 ans, lorsque sa mère lui a téléphoné pour le féliciter de son contrat garanti dans la Grande Ligue. À noter que le two-way contract de JTA a été donné à Jordan Bell, de retour chez les Dubs après un premier passage entre 2017 et 2019. Ce dernier va forcément rappeler de bons souvenirs aux fans des Warriors. Par ailleurs, on est également ravis d’apprendre que le fils à Papa, Gary Payton II, va obtenir un contrat avec Golden State jusqu’à la fin de la saison.

En voilà une belle recrue plus-value pour les Warriors. Steve Kerr est content, c’est une belle histoire donc nous aussi on est contents, Juan Toscano-Anderson est content, sa mère est contente : tout le monde est content. Conclusion contente, emoji content 🙂

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top