News NBA

Bradley Beal et Kent Bazemore en mode trashtalking : heureusement que ça ne se règle pas sur le terrain, y’en a un qui passerait sous le baby

bradley beal Wizards

Kent ? T’as cross the line.

Source image : YouTube

Battez-vous ! Battez-vous ! Le maladroit Kent Bazemore a dit pas mal de « goofy shit » et ça chauffe sur les réseaux sociaux avec Bradley Beal. Le trashtalking est validé, maintenant on a hâte que ça se règle sur le terrain.

6 juin 1944 : débarquement de Normandie. 8 mai 1945 : capitulation de l’Allemagne nazie, fin de la Seconde Guerre Mondiale. Lundi 10 mai 2021 : Kent Bazemore déclare la guerre à Bradley Beal. Tout ce travail pacifiste pour rien. Lors d’une interview après un entraînement, l’arrière/ailier (remplaçant surtout) des Golden State Warriors s’est dit qu’il devait encenser son ami Stephen Curry. Pourquoi pas ? Le Chef est juste monstrueux et c’est le meilleur scoreur de la Ligue, c’est Curry quoi. Mais Kent (bientôt au) Basement a voulu pimenter la sauce en parlant de la giga perf du numéro 30 samedi contre le Thunder : « 49 points en 29 minutes, c’est irréel. Puis y’a des gars qui se blessent à la cuisse pour garder le rythme. Vous devriez faire des recherches sur ça », suivi d’un rire on ne peut plus insolent. Vous l’aurez compris, Bradley Beal est visé. Pour rappel, Bealou est sorti sur blessure samedi après un match à… 50 points (Russell-ALL-TIME TRIPLE-DOUBLE LEADER – Westbrook s’était bien occupé de la fin du match). Big Panda est le deuxième meilleur scoreur cette saison à 31,4 points de moyenne derrière Babyface Killer à 31,9 points. Inutile de dire qu’il y a beaucoup de respect entre Bradley et Steph, Real Recognizes Real, et qu’une intervention de ce genre c’était franchement inutile. Alors oui on aime bien tout ce qui est à base de trashtalking, regardez le panneau au-dessus de la porte, mais parler sur les blessures des autres c’est quand même pas classe, surtout quand c’est un joueur qui a les dents du bonheur size Tacko Fall.

Eh v’la ti pas que le Panda il est vexé, logique. Il lui répond sur plusieurs tweets : « Je fais pas de messages subliminaux !!!!!!! », « Tu me connais pas ou quoique ce soit sur moi !!! Tu ne sais pas pourquoi je donne tout sur le terrain et c’est surtout pas pour l’approbation d’un autre homme !!! T’es un vrai naze !!! Mais ça ne me surprend pas venant de toi, c’est le genre de chose que les gens comme toi font ». Et ainsi de suite, d’autres tweets énervés du scoreur de D.C. La femme de Brad est aussi intervenue en se moquant, à juste titre, des stats de Vanessa Paradis. On espère que Tonton Silver ne va pas sanctionner Beal pour avoir dit « shit » ou pour avoir mis deux points d’exclamation en trop. Bazemore a ensuite fait la sourde oreille en disant qu’il n’avait pas suivi sur les réseaux les retours sur ses commentaires. Il insiste sur le fait que ce n’était qu’une blague, pas sûr que le message soit vraiment passé du côté de D.C…

Un commentaire pas apprécié, un Bradley Beal tout énervé et une suite qui promet. Malheureusement, il n’y a plus aucun match entre Wizards et Warriors mais on se doute que l’arrière pyromane gardera dans un coin de la tête la sortie de Bazemore. Il y en a qui va parler mandarin quand il prendra 70 pions sur la tête avec que des isos. On dit ça, on dit rien…

Source texte : Complex

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top