Knicks

Les Knicks ont dit non à plusieurs franchises intéressées par Frank Ntilikina : Franky fait toujours partie du projet, mais jusqu’à quand ?

Tiens, intéressant ça…

Source image : YouTube

Peu utilisé par le coach Tom Thibodeau en ce moment voire même pas du tout, Frank Ntilikina n’est aujourd’hui qu’un témoin de la très bonne forme des Knicks, vainqueurs de dix de leurs onze derniers matchs. Bientôt agent libre, on peut se demander si Franky est toujours dans les plans de la franchise new-yorkaise. Si l’on en croit les dernières infos, cela semble être le cas.

Sur le mois dernier, Frank Ntilikina n’a participé qu’à huit rencontres des Knicks, pour une petite dizaine de minutes passées sur les parquets. Traduction, le French Prince chauffe clairement le banc new-yorkais en ce moment alors qu’il possédait un temps de jeu intéressant entre fin février et fin mars (13 matchs, 4 titularisations, 16 minutes par soir, Elfrid Payton et Derrick Rose étant absents) lors des semaines précédant la trade deadline. Une trade deadline où les Knicks ont visiblement reçu quelques coups de fil concernant Frank. En effet, d’après Ian Begley de SNY, la franchise new-yorkaise possédait « plusieurs opportunités » pour transférer Ntilikina au cours de la saison. Cependant, aucune d’entre elles ne s’est transformée en transaction et Franky se retrouve donc toujours dans la Grosse Pomme. Selon Begley, plusieurs membres des Knicks ont voté contre quand l’occasion se présentait, ce qui semble montrer que l’ancien joueur de la SIG possède toujours une certaine cote aux alentours du Madison Square Garden. Parmi ces membres, peut-être qu’il y avait Tom Thibodeau, qui sait. Car même si Thibs ne fait pas jouer Ntilikina en ce moment, son potentiel défensif et sa polyvalence de ce côté-là du terrain plaisent au coach de New York. Tom a remis les Knicks dans le droit chemin en apportant une vraie structure défensive à l’équipe basée à Manhattan, l’une des plus solides de la NBA en 2020-21. Ce n’est donc pas difficile d’imaginer Thibs défendre l’apport de Frank dans ses discussions avec le président Leon Rose.

Aspect important à garder en tête, Frank Ntilikina va devenir agent libre restrictif lors de la prochaine intersaison. Les Knicks peuvent donc potentiellement le perdre sans recevoir la moindre contrepartie, mais ils ont la possibilité de s’aligner sur n’importe quelle offre, et gardent ainsi le contrôle sur le dossier. Comme l’indique Ian Begley, le fait que New York refuse de le transférer cette saison en sachant que Ntilikina arrive en fin de contrat est un signe positif pour Frank, car ça montre que les Knicks semblent chauds un minimum pour continuer l’aventure avec lui. Après, on peut regarder cette situation sous un angle différent en se demandant si New York représente vraiment le meilleur spot pour aider Franky à décoller. Certes les Knicks vont dans la bonne direction sous l’impulsion de Tom Thibodeau, mais Ntilikina est aujourd’hui derrière Elfrid Payton, Derrick Rose, Immanuel Quickley ou encore Alec Burks dans la rotation, et un certain Luca Vildoza pourrait arriver. Donc il n’y a pas beaucoup de minutes dispos. Après, quand on jette un œil au tableau des salaires de New York, Payton, Rose, Burks et Reggie Bullock sont tous dans leur dernière année de contrat, comme Ntilikina, ce qui peut lui ouvrir des opportunités à l’avenir. Les dirigeants new-yorkais vont sûrement devoir faire des choix et il sera intéressant de voir cet été à quel niveau se situe Frank dans la hiérarchie.

Frank Ntilikina est toujours à New York, reste à voir jusqu’à quand. Les Knicks continuent visiblement de croire en lui malgré son faible temps de jeu, et son dossier sera à surveiller de près lors de la prochaine intersaison. Alors, stop ou encore ?

Source texte : SNY

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top