Heat

Officiel : le Thunder envoie Trevor Ariza à Miami, ça y est le premier domino de la NBA Trade Deadline est tombé !

C’est partiiiiiiiiiiii !

Source image : YouTube

On l’attendait. On l’attendait ce premier transfert version NBA Trade Deadline 2021. Ça y est, il est tombé ce mercredi soir. Et c’est un habitué des déménagements qui est impliqué puisqu’on parle de Trevor Ariza, qui prend la direction de Miami.

On en parlait ce matin. La rumeur d’un transfert de Trevor Ariza vers le Heat avait pris de l’ampleur et c’est donc désormais officiel : le champion NBA 2009 va porter le maillot de la franchise floridienne pour le reste de la saison. D’après Adrian Wojnarowski d’ESPN, Ariza vient de se faire transférer par le Thunder, qui récupère en échange Meyers Leonard et un choix de deuxième tour de Draft 2027. Comme le précise Woj, l’échange est en attente de finalisation car l’intérieur du Heat – récemment dans la tourmente – possède théoriquement une no-trade clause, mais il va gentiment la laisser de côté pour permettre au trade de se faire. Ce n’est donc qu’une simple formalité et on peut désormais dire que le premier transfert de la NBA Trade Deadline 2021 est tombé. Et ça, ça devrait provoquer d’autres mouvements dans les heures et jours à venir, notamment chez les contenders qui viennent de voir Miami bouger le petit doigt. On se demande par exemple comment va évoluer le dossier P.J. Tucker étant donné que le Heat faisait partie des favoris pour récupérer le vétéran de Houston. Par ailleurs, selon Marc Stein du New York Times, Miami reste dans la course pour LaMarcus Aldridge même après ce transfert, mais si ça se fait ce sera via un buyout. On aura des réponses dans les jours à venir par rapport à tout ça mais en attendant, analysons de plus près ce premier trade du point de vue de chaque protagoniste.

Avant toute chose, on rappelle que Trevor Ariza est dans la dernière année de son contrat et qu’il possède aujourd’hui un salaire de 12,8 millions de dollars. À 35 ans, il ne faisait clairement pas partie du projet de reconstruction du Thunder, lui qui n’a pas joué le moindre match cette année avec Oklahoma City. Il existe donc une certaine incertitude autour de Trevor. Il s’était montré utile aux Blazers en début d’année 2020 après un passage compliqué chez les Kings, mais n’a pas participé à la bulle de Mickey pour rester auprès de son fils, dont il avait reçu la garde pour un mois en pleine bataille judiciaire avec la mère du garçon. Au final, Ariza n’a pas joué un seul match NBA depuis… un an. Celui qui est le recordman du monde des transferts aura ainsi à cœur de montrer qu’il peut encore aider une équipe ambitieuse à travers son expérience et ses qualités de 3&D. Avec le départ de Jae Crowder, l’absence prolongée d’Avery Bradley et le flop Maurice Harkless, le Heat recherchait un joueur de son style pour apporter un soutien supplémentaire en vue des Playoffs. Trevor Ariza peut être ce gars-là. Côté Thunder, vous imaginez bien que Sam Presti n’a pas fait ce transfert pour construire autour de Meyers Leonard. Personne ne s’attend à ce que l’intérieur, dans sa dernière année de contrat également, soit dans les plans de la franchise d’OKC, qui voulait surtout récupérer un choix de Draft supplémentaire en échange du vétéran Ariza, car c’est un peu la grande passion de Presti.

On va désormais surveiller de près le dossier George Hill du côté d’Oklahoma City. Le meneur vétéran, qui garde une bonne cote à travers la NBA, est lui aussi candidat à un potentiel transfert, et on peut compter sur Sam Presti pour tenter de récupérer un énième choix de Draft.

Source texte : ESPN / New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top