Los Angeles Clippers

Nouvelle défaite des Clippers : Kawhi Leonard tire la sonnette d’alarme, panique à bord chez les Angelinos ?

clippers kawhi paul george

Les Clippers dans le creux de la vague.

Source image : NBA League Pass

La rencontre Pelicans – Clippers d’hier a mis en évidence un problème récurrent et qu’il va falloir vite régler chez nos amis californiens : la régularité. Un revers bien crade 135-115 et surtout une dixième défaite sur les 19 matchs effectués depuis le 1er février 2021, ça fait vraiment tache. 

La défaite contre New Orleans – le 11e de la Conférence Ouest – est révélatrice du manque de constance chez les Clippers, et c’est Kawhi Leonard qui l’exprime aux micros d’ESPN à la sortie du match de cette nuit :

« C’est très inquiétant. Si on veut avoir une chance de réussir, il faut être régulier. Vous savez, c’est ce que font les grandes équipes, elles sont constantes. Elles ont leurs nuits où l’énergie n’est pas là, [mais elles gagnent]. Mais tout est question de régularité, de l’équipe aux joueurs en passant par les entraîneurs. C’est ce qui fait la grandeur d’une équipe. Une régularité dans le fait d’être, de vouloir gagner, et de respecter les bonnes habitudes pour gagner. »

Les Clippers peuvent compter sur un excellent Kawhi depuis le début de la saison avec 26,6 points, 6,3 rebonds et 4,8 assists. Paul George, plus connu sous le nom de « Paypal P », a lui de bonnes stats semblables à celles de Kawhi (23 points, 6 rebonds, 5 passes). D’autres joueurs, comme Nicolas Batum, apporte une dimension encore plus importante au jeu des Clippers (8,9 points à 47,1% au tir et surtout un beau 43,2% depuis le parking du Shopi). Malheureusement, l’effectif doit faire face à des pépins physiques comme Patrick Beverley, qui a des petits soucis au genou et qui ne prend pas part à l’actuel road-trip des Clippers. Sans leur pitbull, l’intensité n’est pas la même. Petit bobo pour Serge Ibaka aussi, qui n’a joué que huit minutes hier soir avant de demander à sortir pour des douleurs dans le bas du dos. De plus, Paul George galère pour retrouver son gros niveau du début de saison après une absence de sept matchs lors de la première quinzaine de février. Le coach Tyronn Lue le sait, les équipes n’ont plus peur des Clippers et vont attaquer tous les matchs contre eux comme un match gagnable.

« Les équipes nous attaquent, et nous devons résister davantage.

Je ne suis pas découragé, parce que nous avons montré ce dont nous sommes capables, et nous pouvons jouer à un haut niveau. Mais nous devons le faire chaque soir. Nous ne pouvons pas continuer à en parler. Nous devons le faire. »

Même si l’on est alarmiste, les Clippers restent pour l’instant dans le Top 4 de l’Ouest avec un bilan de 25 victoires et 15 défaites. Cependant, les contre-performances réalisées par l’autre équipe de Los Angeles sont décevantes, elle qui pourrait tout bonnement plier certains matchs dès la mi-temps. Alors oui, les Clippers sont dans le creux de la vague, oui les Clippers peuvent remonter et nous éclabousser de leur talent, mais attention à ne pas laisser les autres équipes prendre trop de confiance avant les Playoffs.

Cette équipe des Clippers – qui possède des ambitions de titre – déçoit au vu de son talent et de ses ambitions. Alors on veut bien accepter le fait de laisser deux ou trois matchs en route, mais attention tout de même. Avec les mauvaises performances et le souvenir des derniers Playoffs, il y a certaines équipes qui n’ont plus peur d’affronter cette franchise emmenée par le duo Kawhi Leonard – Paul George. Il va falloir envoyer un message dans les prochains jours, et ça commence dès ce soir contre Dallas, l’équipe même qui avait collé un… 124 à 73 aux Clips en décembre dernier. 

Source texte : ESPN

1 Comment

1 Comment

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top