All-Star Weekend

Flashback 2003 : retour sur le dernier All-Star Game à Atlanta, et accessoirement aussi le dernier de Michael Jordan

Inoubliable.

Source image : YouTube

Le All-Star Game 2021 devait se dérouler à Indianapolis, mais la NBA a finalement décidé de le délocaliser à Atlanta pour les raisons qu’on connaît. Alors forcément, des souvenirs sont vite remontés à la surface, car un certain Michael Jordan a joué son dernier match des étoiles du côté d’ATL. C’était en 2003. Allez, flashback.

18 ans après, le All-Star Game revient donc dans la ville de Coca-Cola. Beaucoup de choses ont évidemment changé depuis mais impossible d’oublier cette grande soirée du 9 février 2003. Une date synonyme d’au revoir pour celui qui a fait rentrer la NBA dans une nouvelle dimension, le légendaire Michael Jordan. Alors dans sa dernière campagne en carrière sous le maillot des Wizards, MJ a goûté ce soir-là une dernière fois à la saveur toujours très spéciale qui accompagne le match des étoiles, ce rendez-vous annuel réunissant la crème de la crème. Tout ça en mode daron, pour profiter, mais aussi pour proposer un dernier moment mémorable comme il en possède tant. Parce que oui, Jordan ne pouvait pas s’en aller comme ça, sans faire vibrer les fans. Même à 40 balais, il lui restait quelques tours dans son sac. Le show de la mi-temps signé Mariah Carey et entièrement dédié au GOAT était déjà magnifique : hommage, ovation, salutations, grand discours… tout ce qu’il faut pour refermer le livre de la meilleure des manières. Sauf que c’est surtout sur le terrain que Jojo a voulu jouer au « Hero », comme le titre de la chanson interprétée gracieusement par Mariah. Sélectionné en tant que remplaçant pour ce match des étoiles mais finalement titu après que Vince Carter ait décidé de laisser sa place, Mike a été à deux doigts – ou plutôt à une faute de Jermaine O’Neal – d’accrocher un nouveau game winner à son énorme collection.

On bascule tout de suite dans les derniers instants de la première prolongation. Au coude-à-coude pendant 53 minutes, l’Ouest et l’Est se dirigent vers une deuxième overtime quand le score indique 136-136 avec une quinzaine de secondes à jouer. Dans la tête des spectateurs présents à la Philips Arena, on attend qu’une seule chose : que Michael Jordan lâche le tir de la gagne. Ayant déjà tenté sa chance à la fin du quatrième quart-temps mais sans succès, MJ reçoit une nouvelle opportunité. Encore une fois, il se retrouve en un-contre-un face au solide Shawn Marion. Encore une fois, Jordan se prépare pour tenter un fadeaway. Encore une fois, Matrix défend bien face à lui. Mais le résultat sera lui différent. Michael s’élève, le public retient son souffle pendant que la balle est en l’air, et certains se permettent de lever prématurément les bras, comme pour aider le ballon à rentrer dans le panier. « The fadeaway… YES ! »  Le commentateur Marv Albert, tellement souvent sur la bande son des exploits de Jordan, est témoin d’une nouvelle prouesse en compagnie des 20 000 fans présents dans la salle. Même le coach de l’Est et ancien rival de Jojo, Isiah Thomas, est obligé de le féliciter. La suite, on la connaît. Jermaine O’Neal fait faute sur Kobe Bryant, le Laker envoie tout ce beau monde dans une seconde prolongation – une première dans l’histoire du All-Star Game – et l’Est craque face à la bande à Kevin Garnett (155-145 pour l’Ouest), finalement nommé MVP du match avec 37 points au compteur. Jordan n’aura donc pas droit à un storybook ending mais peu importe, c’est tout de même ce qu’on retiendra au final. Le shoot de Jojo, les séances de trashtalking avec Kobe, la présence de Brad Miller le show de Mariah Carey dans une robe bleu Wizards… ah là là que de souvenirs.

14 All-Star Games au total pour Michael Jordan dans sa carrière, trois titres de MVP en prime, et une fin presque parfaite. Auteur de 20 points au total dans l’édition 2003 (à 9/27 au tir mais bon, passons), MJ a quitté la scène avec le costume de meilleur marqueur de l’histoire du match des étoiles, avant que Kobe puis LeBron James ne passent devant.   

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top