Celtics

Jayson Tatum arrache la décision face aux Wizards : un Bradley Beal incandescent, c’est bien, un money time bien géré, c’est mieux

Jayson Tatum Boston 1 mars 2021

Un All-Star peut vite en cacher un autre.

Source image : NBA League Pass

Boston, privé de Jaylen Brown, accueillait la paire Westbrook-Beal ce soir au TD Garden pour un match loin d’être évident sur le papier. Longtemps devant, les Celtics ont failli nous offrir un énième craquage dont ils ont le secret mais Jayson Tatum a pris les choses en main au bon moment. Au passage, merci à Washington pour le gros choke dans le money time. 

Deux titulaires du All-Star Game au coup d’envoi, il n’en fallait pas plus pour hyper un minimum ce match du dimanche soir. Pourtant, loin d’être excitante, la première partie du match était bien pauvre. Entre la maladresse des deux équipes, les balles perdues et la capacité des arbitres à siffler sur demande, on assistait à une rencontre hachée, sans rythme. A ce petit jeu, c’est Boston qui s’en sortait le mieux avec une défense pas mal et une balle qui tournait bien. En face, Washington s’en remettait à Beal et Bertans pour rester dans le match. Les Celtics sont meilleurs mais ils offrent beaucoup de points gratuits sur la ligne aux visiteurs, leur permettant de rester dans le match. Comme à son habitude, Boston s’offrait ensuite un bon gros creux dans le troisième quart. D.C n’est pas forcément flamboyant mais ils en profitent pour recoller au score avec Bealou qui prend de plus en plus chaud. A force d’être amorphes, les verts se voyaient menés au score et c’était plutôt logique. Un bon retour de Kemba Walker remettait de l’ordre dans la maison mais au moment d’attaquer le money time c’étaient les visiteurs qui avaient les clefs pour aller prendre ce match. Il faut dire aussi que personne ne pouvait arrêter MR BRADLEY BEAL. Trop fort, trop rapide, il sanctionnait le moindre laisser-aller défensif et, en ce moment, ce n’est plus exactement la marque de fabrique de la maison. 46 points à 16/29 pour le meilleur scoreur de la ligue. C’est encore lui qui offrait cinq points d’avance à son équipe à moins d’une minute du terme. Commence alors le Tatum Show.

Vous l’aurez compris, il est temps de changer de héros et de scénario dans ce match. Il ramène son équipe à 3 points sur un panier offert par la défense. Washington gâche une possession dans la foulée avec un tir dans le corner pour Westbrook qui se transforme en brique. Quid de Beal ? Boston a une chance d’égaliser mais Tatum attaque le panier et score malgré une grosse défense sur lui. On se dit alors que Bealou va finir tout ça sur la ligne mais un gros pressing de Green et… Tatum le pousse à la faute. L’arrière glisse et son pied touche la ligne : les Celtics ont un ballon pour la win ! La balle dans les mains de Jayson Tatum, un reverse lay-up malgré deux défenseurs plus tard et les verts reprenaient le lead. Impensable. Une bonne défense sur un ultime tir de Beal offrait un succès inespéré pour une équipe de Boston toujours remplie de doutes mais victorieuse, c’est l’essentiel.

Boston se reprend à temps contre Washington mais que ce fut dur. Merci à Jayson Tatum d’avoir sauvé la patrie et aux Wizards pour avoir bousillé leur remontée dans les derniers instants. Nouvelle nuit de carnage pour Bradley Beal mais pas sûr que cela lui offrira une grande satisfaction vu le scénario de la rencontre. 

Boxscore Celtics 1 mars 2021

Wizards boxscore 1 mars 2021

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top