Lakers

Anthony Davis sera absent entre deux et trois semaines minimum : pas de All-Star Game pour AD et un gros test pour les Lakers

Anthony Davis 8 octobre 2020

AD aura tout le temps de bien soigner son tendon pour revenir en bombe pour les Playoffs

Source image : YouTube

Sorti avant-hier après avoir aggravé sa blessure au tendon d’Achille, Anthony Davis souffre finalement d’une tension au mollet et sera réévalué dans deux ou trois semaines. On évite le pire côté Lakers mais on perd quand même son deuxième meilleur joueur pour une durée pas encore totalement connue. Pas de All-Star Game par ailleurs pour Anthony Davis, qui laissera donc sa place à un copain de l’Ouest.

Tout Los Angeles, sauf la centaine de supporters des Clippers, retenait son souffle depuis avant-hier soir, quand Anthony Davis est rentré au vestiaire en boitant, touché au tendon d’Achille lors de la défaite des siens face aux Nuggets. Le pire était donc sur la table et les mauvais souvenirs de Klay Thompson ou Kevin Durant ont resurgi, surtout que Davis souffrait de ce même tendon depuis quelques semaines et qu’un retour trop prématuré aurait fait beaucoup débat. Mais heureusement, on est passé à côté du pire puisque le Woj a annoncé que l’ancien Pelican souffrait en fait d’une tension… au mollet, et qu’il sera réévalué dans deux ou trois semaines après avoir passé une IRM ce lundi. C’est sur un contact avec Nikola Jokic que The Unibrow a aggravé sa blessure au tendon d’Achille, lui qui avait raté deux rencontres pour une tendinite dans le talon droit. L’IRM n’a révélé aucune rupture, mais les Lakers seront néanmoins patients concernant son retour à la compétition et une chose est sûre… ils ne referont pas la même erreur deux fois : AD ne reviendra que quand son tendon sera guéri et aucun risque ne sera pris surtout que la saison régulière se passe plutôt bien et que l’équipe n’a pour l’instant aucune pression du résultat. LeBron James et les copains ont assez d’expérience pour remporter les matchs qu’il faut, même sans AD, et ils n’auront probablement aucun mal à se maintenir dans le Top 3 de l’Ouest, les Lakers ayant actuellement trois victoires d’avance sur les Suns, quatrièmes.

Une chose est sûre, il y a peu, voir aucune chance de voir Anthony Davis sur le terrain de la State Farm Arena le 7 mars prochain dans le cadre du All-Star Game. Avec un All-Star Break qui prendra place entre le 5 et 10 mars prochain, on se doute bien que les Lakers ne prendront aucun risque d’envoyer leur star jouer le match d’exhibition si celui-ci n’est pas remis à 100% et même si c’est le cas, ils préféreront sûrement qu’il profite de quelques jours de repos supplémentaires avant de se lancer dans la deuxième partie de la saison, lors de laquelle LeBron et sa clique auront besoin d’un AD totalement guéri pour faire le back-to-back. Si Davis déclare forfait, cela libèrera d’ailleurs une place très précieuse à l’Ouest où plusieurs joueurs vont devoir se battre jusqu’au bout pour décrocher leur étoile. Sur les postes frontcourt, un forfait d’AD bénéficierait grandement à un joueur comme Zion Williamson qui aura le chemin ouvert pour gratter sa première sélection au ASG. De même pour Rudy Gobert, Christian Wood, malheureusement lui aussi blessé, et Brandon Ingram, qui sont aujourd’hui dans ce ventre mou des joueurs qui méritent grave leur étoile mais qui font face à une concurrence très relevée. 

On ne reverra plus AD en ce mois de février et peu de chance de le voir prêt début mars pour le All-Star Game. Toujours gêné au tendon d’Achille, l’ailier de 27 ans souffre d’une tension et d’une aggravation de sa tendinite mais heureusement, aucune rupture du tendon d’Achille n’a été détectée et les Lakers prendront leur temps pour guérir leur star à 100% afin qu’il revienne au top de sa forme avant les Playoffs. On respire !

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top