Nets

Kyrie, Kawhi, KD, Paul George et James Harden étaient en forme sur le même parquet : à votre avis, il était comment ce match ?

Kyrie Irving 3 février 2021 pari

Yo ! On aime l’attaque !

Source image : YouTube

Le caviar du caviar. Les Nets recevaient cette nuit les Clippers dans un choc où, par exemple, 35 sélections au All-Star Game étaient représentées sur le parquet du Barclays Center. Après un match serré de bout en bout, ce sont finalement les Nets qui ont été les plus clutchs, grâce à un trio KD/Irving/Harden qui a encore paru indéfendable. 

Ce genre de match ? On en redemande, tous les jours, et pourquoi pas sur une série en sept. 35 sélections de All-Stars Game à l’entre-deux avec en tête d’affiche un duel entre le trio Kevin Durant / James Harden/ Kyrie Irving face à un duo qui s’est transformé en trio pendant la rencontre : Kawhi Leonard / Paul George /… Nicolas Batum. Du très très lourd donc, surtout qu’avant cette rencontre les deux équipes étaient sur une très bonne dynamique puisque les Clippers restaient sur une série de cinq wins tandis que côté Brooklyn, les hommes de Steve Nash avaient remporté quatre de leurs cinq dernières rencontres. C’était d’ailleurs le premier gros choc pour le trio des Nets, eux qui n’avaient pas encore affronté de favoris depuis le retour de Kyrie dans l’effectif. Le premier quart-temps est dominé par les hommes de Tyronn Lue qui, dans le sillage d’un très bon Kawhi mais surtout d’un Nicolas Batum en mode coéquipier de luxe, vont faire un premier trou. Sauf que dix points d’écart avec ces Nets c’est absolument nada, compte tenu de la puissance offensive que sont capables de déployer les joueurs de la Bed Stuy sur une courte période. Alors que les Clips ont onze points d’avance à 3m30 de la mi-temps, un run express de 12-2 remet donc les Nets dans la course et un petit point d’écart sépare LA des hommes en noirs à la mi-temps. Le troisième quart va de nouveau être très serré et on va alors assister à un nouveau show signé Kyrie Irving. 14 points pour l’ancien meneur de Duke sur la période, qui va d’ailleurs être intouchable pendant le reste de la rencontre puisqu’il terminera son festival avec 39 pions dans la sacoche. Difficile de décrire le match de Kyrie tant il faut le voir pour le croire. Tirs de loin, cross assassins, Irving nous a même régalé avec une english assez incroyable. Sauf que voilà, en face il y a un Français qui a encore décidé de montrer au yeux du monde entier qu’il était loin d’être cramé en inscrivant sept points de suite. Deux gros threes dont un avec la faute pour remettre les Clips dans le match, eux qui avaient alors du mal à suivre l’allure qu’imposait l’attaque de Steve Nash. Un jump shot à une seconde du buzzer de PG13 et voilà l’équipe de L.A. qui reprenait deux points d’avances à l’entame du dernier quart-temps.

Les deux équipes vont encore se rendre coup sur coup pendant la grande partie du quatrième quart-temps et aucune équipe ne semble en mesure d’enchaîner les stops défensifs. Sauf qu’il est dur de suivre l’allure des Nets et c’est encore une fois Uncle Drew qui lance l’assaut final en marquant huit points de suite puis, quelques secondes plus tard, James Harden rentre un gros tir du parking et en un rien de temps Brooklyn vient de prendre une avance de huit points à quatre minutes du terme. Les Clippers essayeront de répondre mais un jump shot de KD puis trois lancers de Harden sur une faute de Marcus Morris permettent aux Nets de prendre le large de nouveau. KD se chargera lui-même de terminer le boulot d’une bombe du parking pour donner dix points d’avance à son équipe, une avance trop grande pour les Clippers qui, malgré tout, auront cru jusqu’au bout à un comeback inespéré après de nouvelles erreurs des Nets dans les dernières secondes. On a bien cru qu’ils allaient nous refaire le coup des Wizards mais les Nets ne craqueront pas sur la ligne et une faute bête de Reggie Jackson sur Jeff Green tuera définitivement le match.

Grosse victoire des Nets donc, qui ont tout simplement paru indéfendables sur cette deuxième mi-temps. Quand le trio décide d’accélérer, la mission devient tout de suite plus compliquée pour l’équipe adverse. Une preuve ? Les Nets sont la meilleure équipe de NBA dans le dernier quart-temps avec 30 points marqués en moyenne, à 53% au tir et 42% du parking. Le trio magique finit cette nuit avec 90 points à 65% au tir, KD notamment a été d’une précision monstre avec 28 points en seulement… 13 tirs, de quoi se demander pourquoi Durantula ne tire pas plus d’ailleurs. Mais en même temps… quand Kyrie claque 39 points et Harden 23 points et 14 assists il est difficile de faire des reproches sur la manière dont joue Brooklyn, les mecs ayant tout simplement trop d’armes en leur possession, chaque soir un nouveau membre du trio prenant le match à son compte. Sca-ry. Les Clippers ont pourtant peu de choses à se reprocher. Les hommes de Lue ont très bien tenu et il aurait peut-être fallu un Paul George encore meilleur pour l’emporter, sachant que PG13 finit avec… 28 points à 45% d’adresse au tir, c’est dire la prestation qu’il faut sortir pour pouvoir marquer plus de points que les Nets. Kawhi Leonard aura tout tenté, et Nicolas Batum aura été le facteur X de son équipe avec 21 points à 7/10 et surtout des réussites dans des moments clés du match.  

Ce genre de match ? Il faut le voir pour le croire. Serré jusqu’au bout mais le talent offensif des Nets a fait plier des Clippers qui ont réalisé un match pourtant très complet. Brooklyn commence à se chauffer de plus en plus, la Ligue est prévenue. 

Source texte : Shane Young

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par NBA on TNT (@nbaontnt)

1 Comment

1 Comment

  1. Lenny

    3 février 2021 à 7 h 57 min at 7 h 57 min

    Haaa cela me fait bien plaisir de voir brooklin à ce niveau la, et surtout pour Harden à qui l’on prédisait le pire. Il a su s’adapter, belle vision sur ses assists.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top