Wizards

Thomas Bryant blessé au genou et out pour la saison : l’heure est venue pour Robin Lopez de sauver la capitale

Thomas Bryant Washington Wizards

En voilà un qu’on ne reverra pas cette saison.

Source image : YouTube

Avec seulement deux victoires en dix matchs malgré un Bradley Beal on fire, les Wizards réalisent un début de saison bien pourrave, eux qui avaient quelques ambitions après l’arrivée de Russell Westbrook. Et malheureusement pour eux, ça ne s’arrange pas puisque leur pivot titu Thomas Bryant vient de se péter le genou. 

Bryant s’était blessé après seulement deux minutes lors du dernier match opposant les Wizards au Heat samedi. Et quand on le voyait au sol en train de se tenir le genou, on savait que c’était potentiellement assez grave. Malheureusement, cela s’est confirmé dimanche, Adrian Wojnarowski annonçant une bien mauvaise nouvelle aux fans des Wiz. En effet, comme l’indique Woj, le pivot de 23 piges a été victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. Si l’on en croit ESPN, la rupture ne serait que partielle, autrement dit la même blessure que Spencer Dinwiddie, mais on ne reverra pas Thomas Bryant de toute la saison. Et ça, c’est quand même un vrai coup dur pour l’équipe de la capitale. Titulaire au poste de pivot sur les dix premiers matchs de la saison, Bryant a produit des stats de 14,3 points – sa meilleure moyenne au scoring en carrière – à 64,8% au tir dont 42,9% du parking, avec 6,1 rebonds en 27,1 minutes de jeu par match, un record pour lui. Des chiffres qui montrent sa progression malgré un niveau défensif toujours suspect, une progression qui est désormais mise sur pause. Sans lui, le vétéran à la touffe Robin Lopez a pris place dans le cinq et devrait récupérer les minutes laissées par Bryant en compagnie de Moritz Wagner. Ils ont respectivement passé 21 et 20 minutes sur le terrain contre Miami samedi.

Inutile de dire que les Wizards n’avaient pas vraiment besoin de ça. Pire bilan de la NBA avec Detroit, Washington fait partie des grosses déceptions de ce début de saison. Suite à l’arrivée de Russell Westbrook, ça recommençait à parler Playoffs dans la capitale mais les Sorciers sont pour l’instant bien loin de se mêler à la lutte. Bradley Beal a beau être le meilleur marqueur de la NBA (35 points par match), Brodie a beau enchaîner les triple-doubles (19,3 points, 9,7 rebonds, 11,3 passes décisives de moyenne), ça ne suffit pas, la faute notamment à une défense à la rue. Ça ira peut-être mieux avec Robin Lopez de ce côté-là du terrain mais la blessure de Bryant va tout de même enlever un soutien à Bradley Beal, toujours aussi seul cette saison. On commence vraiment à avoir de la peine pour lui car se démener tous les soirs pour repartir avec la défaite, c’est dur, très dur. De plus, Bealou va également devoir se débrouiller sans Russell Westbrook sur le très court terme, Russ étant touché au doigt et au quadriceps. Bref, les Wizards sont un peu décimés et la seule bonne nouvelle du week-end, c’est que Bradley Beal est déjà sorti du protocole COVID de la NBA et qu’il pourra jouer contre Phoenix lundi après un match d’absence.

Séjour prolongé à l’infirmerie pour Thomas Bryant, et un épisode de plus dans le début de saison cata des Wizards. Entre une équipe de basket qui craint, les blessures, et une défense autant en mode portes ouvertes que le Capitole, Washington est clairement dans le dur.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top