Blazers

Damian Lillard prévient toute la NBA, déjà en sueur : « C’est possible que je shoote du milieu de terrain cette saison »

Damian Lillard

Cette phrase n’est pas un fake.

Source image : YouTube

Spécialiste des tirs très longue distance et véritable assassin du parking, Damian Lillard fait flipper les défenses dès qu’il franchit la ligne médiane. Littéralement. Car cette année, Dame envisage tout simplement de bombarder du milieu de terrain. Et ce n’est pas une blague.

Il y a quelques jours, on vous parlait de ce fameux challenge impliquant les deux pyromanes Stephen Curry et Damian Lillard, prêts à dégainer de très très loin pour lancer la saison sur de grosses bases. Un challenge qui peut faire marrer au premier abord mais détrompez-vous, car Dame D.O.L.L.A. ne rigole pas. On l’a vu au camp d’entraînement des Blazers, le sniper s’entraîne à shooter du logo et en plus, ça fait ficelle. De quoi l’imaginer faire la même chose en plein match de saison régulière, tout ça avec 18 secondes sur l’horloge des 24. Une phrase assez folle quand on y pense.

« C’est vraiment possible. Je vais le faire, je l’ai dit à Terry Stotts [le coach des Blazers, ndlr.]. Évidemment, je ne vais pas tenter un tir du milieu de terrain à chaque match, ou même un tous les 20 matchs. Ce sera peut-être une fois ou deux au cours de la saison. Je veux le faire pour le challenge et aussi un peu pour le plaisir » a déclaré Lillard via oregonlive.com.

Une ou deux fois par saison. Très bien Dame, mais tu peux nous donner un indice, histoire qu’on soit devant le League Pass quand ça arrivera ?

« Si au cours d’un match, je plante trois ou quatre tirs primés de suite ? C’est à ce moment-là qu’il faudra garder les yeux ouverts car je pourrais bien tirer du milieu de terrain. »

Damian Lillard ne veut pas se mettre de limite. Après tout, avant l’incroyable révolution du 3-points menée par Stephen Curry, qui pensait que certains grands malades du shoot allaient tirer de neuf mètres voire encore plus loin ? C’est ce que fait Dame assez régulièrement désormais, et on l’a vu rentrer de véritables missiles qui ont tendance à briser le moral de l’équipe adverse. On a tous en tête le game winner all-time pour renvoyer le Thunder à la maison lors des Playoffs 2019, mais c’est loin d’être un exploit isolé. Dans la bulle de Mickey, Lillard a lâché un festival de bombes avec notamment ce tir du logo NBA face aux Nets. D’après les chiffres de The Athletic, Dame a tenté 129 tirs de neuf mètres et plus la saison dernière, pour 54 paniers. Un pourcentage de réussite de… quasiment 42%, une statistique complètement folle qui fait de lui la plus grande menace très longue distance de toute la Ligue. Cette adresse de très très loin rend les propos du principal intéressé crédibles, car on sait qu’il est capable de tout, lui qui bosse dur chaque intersaison pour étendre son jeu.

« Tout a commencé avec la manière dont les équipes ont commencé à me défendre. Toute l’attention était portée sur moi, j’étais sous pression et constamment agressé. […] J’avais besoin de jouer de plus loin pour me donner plus d’espace. Je voulais devenir une menace plus sérieuse de plus loin. »

Tirer et marquer de très loin pour voir le jeu s’ouvrir, que ce soit pour lui ou pour ses coéquipiers, voilà l’objectif que s’était fixé Lillard, notamment après la série face aux Pelicans d’Anthony Davis au premier tour des Playoffs 2018. Un souvenir douloureux dans la carrière de Dame, avec ce sweep net et sans bavure dans lequel la star des Blazers est complètement passée au travers face à la pression défensive de Jrue Holiday & Cie. Aujourd’hui, ce n’est plus du tout la même histoire, Damian a changé de dimension et représente l’une des forces offensives les plus redoutables de la Ligue, avec une campagne 2019-20 à 30 points de moyenne et son meilleur pourcentage à 3-points en carrière (40,1). Alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? En tout cas, coach Stotts s’attend à le voir dégainer du milieu de terrain, lui qui a progressivement accepté les heat check de son sniper.

« Je sais que ça va venir. J’espère juste qu’il va le mettre. S’il rate, peut-être qu’il arrêtera, je ne sais pas.

En augmentant sa distance de tir, tout le monde a réalisé à quel point c’était une menace. Et je pense qu’il a été relativement judicieux dans ses tirs. Mais on sait tous ce qui est sur le point d’arriver. »

Faudra pas être surpris quand Damian Lillard tentera un shoot du milieu de terrain, au calme. Et honnêtement, faudra pas être surpris non plus si ça fait ficelle. Car Dame ne vient pas vraiment de notre planète quand il s’agit de planter des bombes du parking souterrain. 

Source texte : oregonlive.com / The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top