News NBA

NBA play-in tournament 2021, les équipes de… 7 à 10 seront concernées : on peut pas élargir à 14 pour les Knicks et les Kings ?

Fan NY Knicks 18 février 2020

Très hâte d’être en 2028 quand le play-in concernera quatorze équipes par Conférence, et donc toujours pas les Knicks ni les Kings.

Source image : YouTube

C’est tombé hier soir entre deux rumeurs de transfert de Russell Westbrook à Washington ou à l’Etoile Rouge de Bellegarde : on a enfin des infos concernant le calendrier NBA 2020-21. Il était temps parce que ça commence dans un mois, et hier ce sont certaines news ayant attrait aux match-ups entre franchises et au play-in tournament qui nous ont été données. Cool ça, en avant la musique.

La saison 2020-21 reprendra officiellement le 22 décembre prochain, tant mieux car de toute façon Noël s’annonce relou, et hier soir on en a donc appris un peu sur son déroulé (de la saison NBA, pas de Noël). Quelques tweets magnifiquement résumés ci-dessous, et on en parle après :

Hop. Première nouvelle, nous sommes en 2020 et 42+30 font toujours 72, ça c’est pour les geekos pas foutus de faire une addition sans leur I-Phone. Plus sérieusement ? Pas de révolution due au COVID concernant les déplacements, et les Nets ou les Knicks par exemple se déplaceront donc une fois à Portland ou Sacramento, ou encore deux fois à Los Angeles (deux franchises à L.A, un fois deux égal deux, bref). La NBA mettra d’ailleurs probablement en place un calendrier rassemblant au max, encore plus que d’habitude, les déplacements dans les mêmes régions, histoire de limiter au maximum le risque de propagation du virus. L’autre info principale ? Le play-in tournament est, comme prévu, conservé, et il est même étendu puisqu’il devrait concerner en 2021… quatre franchises. Youhou.

Un premier match sec entre le septième et le huitième, un autre entre le neuvième et le dixième.

Ces « Seven-Eight » et « Nine-Ten » Games offriront alors deux certitudes pour commencer : le gagnant du premier sera qualifié pour les Playoffs et affrontera le deuxième de conférence au premier tour des Playoffs, et les Grizzlies le perdant du second aura gagné le droit de rentrer chez papa et maman. La suite ? Le perdant du match 7-8 et le gagnant du match 9-10 s’affronteront, là aussi sur un match sec, pour s’offrir une place en Playoffs face aux Lakers au premier de la Conférence. Simple comme bonjour, aucun avantage à avoir dix matchs d’avance sur le suivant au classement, et quelques soirées qui s’annoncent donc piquantes en terme de hype et de suspense, même si le système peut paraître dur pour une équipe qui serait – exemple – classée huitième avec cinq ou six victoires de plus que le neuvième avant de se faire botter le cul sur le play-in.

Un mini-tournoi à la mi-mai pour chauffer avant les Playoffs, que demande le peuple à part quelques cacahuètes en plus et des promotions sur l’essence. La NBA continue sa mue, son adaptation, et nous… beh on est juste pressé que tout ça recommence, « comme avant »…

4 Commentaires

4 Comments

  1. Dr J

    18 novembre 2020 à 8 h 24 min at 8 h 24 min

    Je peux comprendre l’intérêt financier mais dans une saison normale, les play-in n’ont sportivement aucun intérêt. Il y a 82 (ou 72) matchs pour aller chercher son seed. Si tu n’es pas dans le top 8, tu ne mérites pas de jouer les playoffs, c’est tout. L’année dernière ça avait du sens parce que la saison a été tronquée et que la difficulté des fins de calendriers de ceux qui jouaient une place en playoffs à l’Ouest était très variable.

    En 2019, les Clippers, 8e, étaient à 48 wins. Les Kings, 9e, étaient à 39. A quel moment c’est une bonne idée de donner l’opportunité à des équipes de 39- wins de se qualifier pour les PO contre des équipes à 48+ wins sur seulement UN match ?

    • Vince

      18 novembre 2020 à 10 h 31 min at 10 h 31 min

      Tout à fait d’accord.
      OK le play-in donnera un peu d’excitation, mais tu peux vite avoir beaucoup d’écart, avec un 10e bien largué, et c’est souvent le cas.
      Ça sera probablement très injuste pour le 8e ou le 7e.

      Sinon une rectif sur l’article.
      Si t’es une équipe de l’est,tu te déplaces qu’une seule fois chez une équipe de l’ouest.
      Tu la joues deux fois, une à domicile et une à l’extérieur. Comme avant donc.
      La réduction des matchs a un effet sur le nombre de matchs entre équipes d’une même division, qui ne se joueront plus quatre fois.

      • Giovanni Marriette

        18 novembre 2020 à 10 h 45 min at 10 h 45 min

        Merci pour vos commentaires les gars ! Tout d’abord, pour répondre à la question de Dr. J, je trouve ça plutôt cool dans le sens où ça nous permettra peut-être de voir deux ou trois franchises de plus jouer le jeu en cours de saison pour aller chercher le play-in plutôt qu’un first pick de Draft… Perso j’adore ce système de barrage, le play-in peut vite devenir un évènement référence dans l’année, ça manque de délires en « un match sec » cette NBA haha, et merci Vince pour la coquille, c’est rectifié !

  2. Night

    26 avril 2021 à 23 h 45 min at 23 h 45 min

    Pas terrible pour le coup la petite pique « on peut pas élargir à 14 pour les Knicks? »
    Mauvais prono ^^

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top