Sixers

Sam Hinkie ferme la porte à un retour en NBA : le père du Process ne reviendra pas, les fans des Sixers inconsolables (non)

Sam Hinkie

Tellement en avance qu’il est déjà bien trop occupé à calculer les chiffres du Loto du 15 janvier 2043.

Source image : YouTube/Philadelphia 76ers (NBA - Eastern Atlantic)

Interrogé sur un éventuel retour à Philadelphie et en NBA en marge de l’arrivée de Daryl Morey, l’ancien manager général des Sixers Sam Hinkie a été clair : il ne reviendra pas. Il n’y aura donc pas de Process 2.0. Quel dommage. 

Amis de Philadelphie, séchez vos larmes. Les saisons passées – volontairement – au fin fond du classement NBA pour tenter de récupérer les meilleurs prospects ne sont désormais qu’un lointain souvenir. Dans une interview radio donnée à Pablo Torre d’ESPN, Sam Hinkie, l’ancien grand artisan de la période du Process chez les Sixers, a été clair sur ses projets futurs et sur un éventuel retour à Philly. Avec l’arrivée récente de Daryl Morey et plusieurs autres signatures dans l’encadrement de la franchise de Pennsylvanie, on aurait pu imaginer que l’ancien GM des Sixers de 2013 à 2016 soit intéressé pour reprendre du service, histoire d’être aux premières loges pour apprécier (ou pas d’ailleurs) le fruit de son « travail ». Pour rappel, Hinkie avait travaillé avec Morey à Houston avant d’arriver aux Sixers. Mais lorsqu’on demande à Mr. Tanking quel est le pourcentage de chance qu’il revienne à Philadelphie ou ailleurs en NBA, la réponse est sans équivoque. 

« Oh, zéro. J’ai tourné la page à coup sûr, c’était une partie de ma vie. J’aime beaucoup ce que je fais maintenant. »

Dommage, il n’y aura donc pas une nouvelle version du Process. À 42 ans, Sam a donc mis le basket derrière lui. Mais pour les plus nostalgiques, on se remet en mémoire l’hommage qu’on avait rendu l’année dernière à celui qui a marqué, qu’on le veuille ou non, l’histoire de la franchise de Philadelphie. À la direction des Sixers, Samy s’était amusé à défausser toutes ses cartes pour repiocher une main complète, en misant sur les jeunes, dans un processus de construction qui consistait à compter sur les défaites et les hauts picks de draft. Après plusieurs saisons passées dans les abysses de la Ligue et un fantastique bilan de 47 victoires pour 199 défaites entre 2013 et 2016, l’homme qui a gravé « Trust The Process » sur la porte de ses toilettes avait démissionné en laissant à Philly une base pourtant solide pour la suite, Joel Embiid ayant été drafté en 2014 et Ben Simmons deux ans plus tard. Aujourd’hui, même après une campagne décevante et un effectif peu complémentaire malgré le talent, on peut admettre avec le recul que le travail du Télétubbies violet Hinkie Winkie a été efficace sur la durée. Malgré les échecs successifs en Playoffs ces trois dernières saisons, on a en effet du mal à ne pas compter sur la nouvelle franchise de Daryl Morey, Doc Rivers and co pour être un sérieux concurrent à l’Est. Et pour ça, merci SamSam.

Le mastermind du tanking Sam Hinkie déclare donc qu’il ne reviendra pas en NBA. Le Process étant désormais un temps qui paraît révolu, il va un jour falloir trouver une autre excuse pour les défaites futures des Sixers. Et ça tombe bien, parce que le Doc est arrivé.  

Source texte : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Laucops

    1 novembre 2020 à 0 h 26 min at 0 h 26 min

    Le mec a quand même permis par son oeuvre ce qui reste, à mon avis, le plus grand épisode de Game of Zones (S4E6 : the process).

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top