Heat

Pat Riley ne pense pas du tout à la retraite : 75 ans déjà, mais encore beaucoup de gros coups à réaliser pour Patoche

Free Agency Miami Heat Pat Riley

Il sera encore là en 2035 pour monter un Big Four à la Free Agency, vous verrez.

Source image : YouTube

Figure emblématique du Heat, Pat Riley ne rajeunit pas. Cependant, il semble toujours autant en forme quand il s’agit de construire une équipe capable de jouer le titre. Et Patoche n’a clairement pas l’intention de raccrocher, surtout pas à une période où Miami revient au top. 

75 ans le mec. Quasiment un quart de siècle sur les bancs NBA, boss du Heat depuis son arrivée en 1995, Pat Riley fait partie des meubles comme on dit. Il représente l’une des grandes figures de la Ligue et continue de faire des merveilles dans son rôle de président de la franchise de Miami. Grâce à sa vision, ses talents de gestionnaire et sa capacité à flairer les bons coups, Patoche a réussi à remettre le Heat sur le devant de la scène. Les hommes d’Erik Spoelstra – son protégé – ont atteint les Finales NBA dans la bulle de Mickey sous l’impulsion de Jimmy Butler, recruté à l’été 2019, des jeunots draftés puis formés comme Bam Adebayo et Tyler Herro, ou encore le vétéran Goran Dragic, à South Beach depuis 2015. Seuls les Lakers de LeBron James et Anthony Davis ont réussi à prendre le dessus sur les Floridiens, tout ça sous les yeux d’un Riley forcément déçu mais sûrement très fier de son groupe. Un groupe qu’il veut voir aller au bout un jour, et il n’est donc pas prêt à laisser les commandes. Quand un journaliste de Five Reasons Sports Network lui a demandé combien de temps il comptait encore rester dans son rôle actuel, Pat n’a pas voulu annoncer une éventuelle date de péremption.

« Aussi longtemps que Micky (Arison, le proprio, ndlr.) le souhaite » a déclaré Riley lors de sa conférence de presse de fin de saison. « Si vous arrêtiez d’indiquer mon âge, personne ne me donnerait 75 ans. J’aime ça. J’aime cette équipe. Je vais rester là aussi longtemps que Micky et Nick (fils de Micky, CEO du Heat, ndlr.) le souhaitent. »

La prochaine grande mission de Pat Riley, c’est évidemment la Free Agency 2021, lui qui possède un certain Giannis Antetokounmpo dans le viseur. On le sait, Patoche met tout en œuvre pour pouvoir être dans la meilleure position possible dans un an afin de frapper un très gros coup. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il ne compte pas prendre soin des joueurs actuels, bien au contraire. Durant sa conférence de presse, via ESPN, Riley a mentionné les dossiers Goran Dragic et Bam Adebayo. Le premier va devenir agent libre au cours de l’intersaison et le second sera éligible à une très grosse extension. Le patron du Heat compte récompenser le Dragon après sa superbe bulle, probablement à travers un joli salaire sur un contrat court, tandis que Bam fait évidemment partie des priorités de Miami. Certains se demandent si cette prolongation tombera dès 2020 mais pour Riley, il n’existe aucun scénario où Adebayo quitte le Heat. D’autres joueurs qui comptent dans le collectif floridien, comme Jae Crowder, Meyers Leonard, Derrick Jones Jr. ou encore Solomon Hill seront dans la même situation que Dragic, c’est-à-dire agent libre, et il faudra voir comment Riley va gérer ces différentes négociations. Si l’on en croit ses propos, il veut garder au maximum le noyau de l’équipe qui a réussi à remporter la Conférence Est il y a un mois.

« Nous connaissons nos priorités. Nous voulons nous occuper des joueurs que nous avons, sur lesquels nous devons prendre des décisions presque immédiatement. »

Avant de se focaliser sur la Free Agency 2021, Pat Riley veut gérer au mieux les dossiers actuels, sans compromettre évidemment ses chances d’attirer un Freak dans un an. Il ne faut donc pas s’attendre à des mouvements drastiques du côté de Sud Plage à l’intersaison. 

Source texte : Five Reasons Sports Network / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top