Heat

L’effectif du Heat ne bougera pas selon Pat Riley : c’est quoi la date de péremption de sa promesse ?

Pat Riley

Même si les Wolves acceptent de lâcher Butler raisonnablement ?

Source image : fans.heat.nba.com

Le dossier Jimmy Butler se trouvant au point mort, Pat Riley a décidé de réitérer sa confiance à l’effectif actuel, confiant vouloir conserver toute son équipe en l’état. Vrai discours ou gros coup de bluff de la part du general manager pour ne pas mettre le feu dans le vestiaire de Miami ? Seul l’avenir nous le dira.

On pourrait qualifier le début de saison du Heat de prometteur. Malgré une défaite de trois points face au Magic lors du season opener, les hommes d’Erik Spoelstra ont montré de la combativité et sont allés chercher la victoire à la toute dernière seconde le lendemain, à Washington. Cet état d’esprit plaît au Parrain de Miami, qui veut pérenniser son effectif… du moins c’est ce qu’il dit. Toujours bien informé, Shams Charania de The Athletic nous informe que le gominé aurait pris la parole dans le vestiaire pour annoncer à ses joueurs qu’il n’y aurait aucun mouvement dans son équipe à court terme. Avec cette petite visite improvisée dans les douches, Pat Riley souhaite certainement faire redescendre toute la tension accumulée ces dernières semaines à South Beach. En effet, tout l’effectif ou presque a été nommé dans des titres de presse plus ou moins fiables pour des échanges fictifs avec les Wolves, à commencer par les deux leaders de l’équipe, Goran Dragic et Hassan Whiteside. Le nom de Josh Richardson avait aussi été cité avec beaucoup d’insistance. Mais cette annonce semble l’avoir libéré, lui qui tourne à 24,5 points de moyenne au bout de deux matchs.

Désormais confortablement attachés à leur siège, les joueurs de Coach Spo vont pouvoir jouer plus relâché pour tenter d’aller chercher une nouvelle qualification en Playoffs. Mais Pat Riley a la dalle et une défaite au premier tour contre des Sixers encore jeunots ne lui suffit pas. En jouant la carte de la stabilité (Dwyane Wade et Udonis Haslem ont prolongé aussi), le GM attend un peu plus de son équipe, même sans Jimmy Buckets. Des attentes élevées qui se cristallisent surtout autour d’un homme, Hassan Whiteside. Avec plus de 25 millions de dollars de salaire cette saison, le pivot du Heat doit montrer qu’il les mérite et cela passera par de la régularité dans la performance cette saison. S’il n’y arrive pas, Miami serait bloqué pour s’en débarrasser puisqu’il aura la possibilité d’activer sa player option pour 27 millions en 2019-20… d’où l’importance de bien négocier son contrat. La stabilité est revenue dans le vestiaire mais les joueurs le savent : une rumeur supplémentaire et tout peut partir en vrille, surtout que le GM local est parfois capable de mouvements inattendus.

Le prochain match du Heat, c’est dans la nuit de samedi à dimanche face aux Hornets ! Maintenant, les Beach Boys doivent continuer sur leur lancée pour donner raison à leur boss de leur avoir fait confiance. Sinon, les rumeurs vont revenir au galop.

Source texte : The Athletic

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top