Heat

Goran Dragic blessé au pied gauche : un dragon à terre, le Heat perd son meneur très tôt dans les Finales

Goran Dragic 1 octobre 2020

Gros coup dur pour le Heat !

Source image : NBA League Pass

Sale soirée pour le Heat qui s’est non seulement fait détruire par les Lakers dans ce Game 1 des Finales NBA (116-98) mais qui a peut-être dit au revoir à Goran Dragic pour un bon bout de temps. Blessé à la voute plantaire du pied gauche, le Slovène n’est pas certain de pouvoir participer à la suite de la série.

Les Floridiens n’avaient pas besoin de ça. Malmenés par un Anthony Davis inarrêtable pour son premier match de Finales NBA en carrière, les disciples d’Erik Spoelstra ont accumulé les galères tout au long de la nuit. Le premier à rejoindre les vestiaires ? Goran Dragic, meilleur marqueur du Heat depuis le début des Playoffs avec 20,9 points de moyenne mais aussi 4,7 assists, 4,2 rebonds et 0,9 steal, victime d’une déchirure de la voute plantaire au pied gauche selon les sources d’Adrian Wojnarowski pour ESPN. C’est visiblement sur un drive face à Rajon Rondo au milieu du deuxième quart-temps que le Slovène se serait blessé même s’il n’est pas tout de suite sorti du terrain après l’action. Finalement parti au vestiaire pour faire examiner son pied par le staff médical, le candidat au 6MOY cette saison voulait revenir en deuxième mi-temps avant qu’un docteur l’en empêche selon Rachel Nichols. Erik Spoelstra s’est ensuite assuré que son vétéran reste aux vestiaires.

« Je sais qu’il est aussi dur que les autres et que c’est les Finales. Mais je n’ai pas de nouvelle sur son pied pour l’instant. »

En attendant des résultats complémentaires, la participation du meneur de 34 ans au reste de la série est mise en suspend. En cas d’absence prolongé, c’est Kendrick Nunn qui pourrait reprendre sa place dans le cinq majeur, comme c’était le cas la majorité de la saison régulière. Testé positif au coronavirus peu avant la reprise de la saison, le dauphin de Ja Morant au classement pour le trophée de Rookie of the Year a été très peu utilisé depuis le début des phases finales et semblait un peu hors rythme. Heureusement, il y a quand même des bonnes nouvelles pour les fans du Heat qui ont pu retrouver le joueur qu’ils avaient vu grandir au fur et à mesure de la saison hier soir avec 18 points en 20 minutes en sortie de banc lors du Game 1 face aux Lakers.

« On doit être prêt quand le coach nous appelle. Je n’ai pas joué pendant quelques matchs mais ça ne veut rien dire. Une fois que je rentre sur le terrain, c’est comme si je ne m’étais jamais arrêté. J’ai toujours cette mentalité et je me tiens toujours prêt. »

Lui aussi légèrement touché durant la partie, Jimmy Butler refuse de se chercher des excuses. Le barista n’a pas l’intention de baisser les bras après un match et l’absence d’un des leaders de l’équipe doit au contraire participer à remotiver les troupes avant le Game 2 de vendredi.

« On doit rester prêts à aller au combat que ce soit avec ou sans Goran. C’est l’un des garants de notre équipe mais nous devons continuer à nous battre et lutter encore plus fort en attendant qu’il revienne. On doit essayer de rattraper ce qu’il nous apporte habituellement et on en est capables. Nous devons en être capables. On doit aller de l’avant, avec ou sans Goran. On a plutôt intérêt à se dépêcher et égaliser à 1 partout. »

Probablement le meilleur meneur depuis le début de ces Playoffs, Goran Dragic va forcément manquer au Heat en cas d’absence prolongée. Mais avec un Jimmy Butler qui n’abandonne jamais et le retour en forme du rookie le plus surprenant de la saison, Miami n’a pas dit son dernier mot… En espérant quand même que le dragon slovène pourra vite revenir donner un coup de main à ses coéquipiers.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top