Nets

Officiel, Steve Nash débarque aux Nets pour quatre ans : la surprise est énorme, mais pas autant que le défi

Steve Nash Brooklyn Nets 3 septembre 2020

WOW !!!

Source image : Twitter/@BrooklynNets

C’est la grosse bombe du jour ! Alors que les Playoffs battent leur plein, l’identité du futur coach des Nets vient d’être révélée au grand jour. Et la surprise est totale. Car si Brooklyn vient d’engager comme prévu un grand nom de la balle orange, on ne s’attendait pas à voir Steve Nash sur le banc de la franchise new-yorkaise. Boum !

Parce que oui, c’est bien Steve Nash qui est le nouvel entraîneur des Nets. STEVE NASH ! On s’attendait à du Tyronn Lue, du Jason Kidd voire du Jeff Van Gundy pour prendre les commandes de Brooklyn. Même le légendaire Gregg Popovich des Spurs était dans les rumeurs. Mais au final, c’est donc l’ancien meneur des Suns – double MVP en 2005 et 2006 ainsi que Hall of Famer – qui a été désigné coach de l’une des équipes les plus ambitieuses de la NBA. La grosse nouvelle a été annoncée par Adrian Wojnarowski d’ESPN, qui précise que le contrat est d’une durée de quatre ans. Quant à Jacque Vaughn, auteur d’un bon boulot en tant que coach intérim suite au départ de Kenny Atkinson, il restera dans le staff pour seconder Nash et sera même l’assistant le mieux payé dans toute la NBA. Il va pouvoir apporter sa petite expérience et sa connaissance du groupe à Stevie, qui n’a jamais occupé un tel poste. En effet, c’est une grande première pour l’un des meilleurs meneurs de l’histoire, 46 ans aujourd’hui. Et pour une première, on peut dire qu’il a hérité d’un sacré poste. Si l’on en croit Woj, les Nets ont fait le forcing ces dernières semaines à l’abri des regards pour tenter de le convaincre de faire le grand saut, et il aura une belle armada à sa disposition avec notamment le duo Kevin Durant – Kyrie Irving. Mais il aura surtout une grosse pression sur les épaules, car à partir de la saison prochaine, ça visera clairement le titre dans la Grosse Pomme.

On savait que les stars de Brooklyn, KD et Kyrie, avaient leur mot à dire dans le choix du futur coach. Quand Kenny Atkinson est parti, on a très vite compris le poids de ces deux-là dans les décisions du management des Nets. Ils n’étaient visiblement pas très convaincus par les méthodes d’Atkinson et il fallait donc choisir un coach qui corresponde bien au duo. Et sur ce point-là, Steve Nash coche les cases. Passé par Golden State ces dernières années dans un rôle de consultant, Nash a non seulement pu être témoin de la méthode Steve Kerr, autre coach ayant démarré dans une franchise ambitieuse malgré un manque d’expérience dans le coaching, mais il a surtout construit une vraie relation avec Durant. Et ça, ça a probablement fait la différence. Et comme l’indique Woj, le fait que Nash soit un ancien meneur joue également en sa faveur par rapport à Kyrie Irving, même si ce dernier occupe ce rôle d’une manière complètement différente que l’ancien point guard de Dallas et Phoenix. Enfin, Adrian Wojnarowski nous rappelle également que Nash a évolué avec l’actuel manager général des Nets Sean Marks quand les deux jouaient ensemble dans l’Arizona (2006 à 2008), un bon point en plus pour Steve. En tout cas, cette acquisition semble confirmer une chose. Durant et Irving voulaient un grand nom, mais aussi un entraîneur qui possède une grosse expérience de joueur, à défaut d’avoir une expérience dans le coaching. Steve Nash n’a jamais remporté le titre NBA, mais il fait évidemment partie des références en tant que meneur de jeu, un poste où les joueurs sont parfois considérés comme l’extension du coach. Deux titres de MVP donc, mais aussi huit participations au All-Star Game, sept nominations dans une All-NBA Team, cinq titres de meilleur passeur et membre du club 50-40-90 à quatre reprises.

Un choix surprenant, risqué aussi, mais un choix qui fait incontestablement du bruit. Steve Nash coach des Nets, c’est une très grosse bombe qui vient de tomber sur le monde de la NBA. Est-ce qu’il sera l’homme de la situation pour la nouvelle ère des Nets ? Ça, c’est l’avenir qui le dira.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top