Nuggets

Michael Porter Jr. prêt à prendre sa revanche : le médecin des Clippers ne pensait pas le revoir sur les parquets un jour

Jerami Grant Michael Porter Jr 6 avril 2020

MPJ sera bien là, motivé comme jamais.

Source image : YouTube/NBA on ESPN

Michael Porter Jr. accuse le staff médical des Clippers d’être en partie responsable de sa 14è place à la Draft 2018. À l’époque, le médecin de la franchise californienne estimait que MPJ ne pourrait plus jamais jouer au basket, faisant chuter sa cote, pour le plus grand bonheur des Nuggets. Y’a de la revanche dans l’air avant la demi-finale de conférence entre Los Angeles et Denver.

MPJ faisait partie des attractions principales de ce premier mois de bulle NBA. Projeté dans le cinq majeur des Nuggets avec les absences de Gary Harris et Will Barton, l’ailier n’a eu besoin que de quelques matchs pour (re)devenir un vrai phénomène. Mais le chemin a été long pour le rookie des Nuggets. Considéré comme l’un des tout meilleurs prospects du pays à sa sortie du lycée, une blessure au dos lors de son premier match NCAA en 2017 avec Missouri l’a privé de la quasi-totalité de la saison. Bien décidé à rejoindre la NBA, il a tout de même fait le grand saut. Mais avec seulement trois matchs universitaires au compteur et une deuxième opération au dos prévue quelques semaines après la Draft, celui qui était un temps promis au premier choix a vu sa cote chuter lourdement. Et selon MPJ, le médecin des Clippers est en partie responsable de cette chute. Dans un rapport écrit sur l’ailier, le constat du médecin était sans appel, c’est en tout cas ce que le joueur des Nuggets a déclaré à ESPN.

« Je crois qu’il a écrit un truc qui disait que je n’allais plus jamais jouer au basket. Donc je ne m’attendais pas à ce qu’ils me choisissent. Ça va être marrant de jouer contre eux, c’est sûr. »

Les Clippers laisseront donc passer MPJ avec leurs picks 12 et 13, préférant transférer le premier pour récupérer Shai Gilgeous-Alexander et sélectionnant… Jerome Robinson avec le second. Les Nuggets prendront eux le risque en 14è position. Une décision qui commence à porter ses fruits deux ans plus tard puisque MPJ a passé la première saison à soigner son dos et une bonne partie de la deuxième à attendre sa chance sur le banc des Nuggets. Une chance survenue au bon moment, dans la bulle NBA, avec toutes les caméras braquées sur la Ligue. Lors des seeding games, l’ailier a tourné à 22 points et 8,6 rebonds de moyenne à plus de 55% aux tirs, dont 42,2% de loin et 93,1% aux lancers francs. Moins efficace en attaque et en grande difficulté défensivement lors des Playoffs, MPJ a été renvoyé sur le banc des Nuggets après trois matchs dans la série face au Jazz. Pas de quoi briser la confiance du scoreur, qui continue d’apporter ses qualités au shoot et au rebond en sortie de banc. Face à des Clippers qui vont sans doute cibler le duo Jamal Murray – Nikola Jokic, l’ailier pourrait avoir une carte à jouer en attaque. On imagine en tout cas que MPJ aura à cœur de montrer aux Clipp’s l’erreur qu’ils ont commise en juin 2018.

Michael Porter Jr. a une petite revanche personnelle à prendre contre les Clippers. Attention quand même, les jeunes joueurs un peu trop talentueux ne sont pas toujours très bien traités par l’équipe de Los Angeles, demandez donc à Luka Doncic.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top