Wizards

Alleluia, les Wizards vont quitter la bulle sur une victoire : il aura fallu l’équipe D des Celtics en face, mais l’honneur est sauf

Brad Stevens 13 août 2020

« Merci Brad, tu viendras chercher tes 200 balles à la sortie B7 ».

Source : NBA League Pass

C’était l’événement de la soirée, et la communauté NBA tout entière s’était réunie afin de vivre ce moment tant attendue. Oups, on la refait. C’était donc l’événement le moins attendu de l’année, encore moins que les qualifs d’un grand-prix de Formule 3000, absolument tout le monde se foutait de qu’il allait bien se passer entre les Wizards e les Celtics. Et pour cause, Boston était assuré de finir troisième à l’Est alors que les hommes de Scott Brooks avaient quitté la bulle avant même d’y mettre les pieds…

Comme un merci d’être venu offert Brad Stevens pour fêter sa prolongation à Boston, les Wizards quitteront donc la bulle sur une dynamique de winners. Sept défaites, tellement logiques qu’elles n’ont rien de honteuses, et finalement cette victoire, qui fera probablement du bien à tout le monde à Washington, face à des Celtics peu concernés. Peu concernés au point d’avoir titularisé ce soir Javonte Green, Tremont Waters, Enes Kanter, Semi Ojeleye et Romeo Langford, tellement peu concernés que mêmele duo Tacko Fall / Vincent Poirier aura eu droit à ses minutes de gloire. La totalité ou presque du roster principal laissé au repos, compréhensible, et donc les jeunes Sorciers qui ne se sont pas fait prier pour aller chercher la victoire, leur victoire, la victoire de tout un peuple.

Et on ne peut qu’être heureux pour eux. Quinze jours bien compliqués à jouer le jeu mais à rentrer chaque soir ou presque à l’hôtel avec les fesses rouges, et donc cette victoire, qui récompense le travail de quelques jeunes qu’on a aimé voir évoluer dans les défaites. Deux exemples ? Thomas Bryant en premier lieu, auteur d’une nouvelle grosse presta ce soir, ou encore Troy Brown Jr., une fois de plus au four et au moulin face à Boston. Pas de Rui Hachimura néanmoins (blessure au quad droit, arrêt au stand) mais une victoire avant de repartir en famille par le premier avion pendant que tout le monde reprenait des forces côté Celtic, tout le monde est content et on peut sans plus attendre basculer vers du vrai basket à partir de 22h.

Les plus expérimentés savent que cette victoire ne prouve évidemment rien, alors que ceux qui ont entamé l’apéro à 16h en plein soleil attendent maintenant de voir les Wizards tout casser en Playoffs. Merci pour tout chers Sorciers, merci surtout de vous être battu, avec vos armes mais jusqu’au bout.

stats Wizards vs Celtics 13 août 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top