Celtics

Les Celtics déroulent, peu importe la situation : victoire face aux Wizards, 36 points pour Jaylen Brown, 130 pour la meilleure attaque de la Ligue

Celtics fans 28 novembre 2022

BOSTON BABY.

Source image : NBA League Pass

Ils n’ont perdu qu’un match depuis 25 jours, et ils termineront probablement le mois de novembre avec un bilan de 13-2. Boston c’est propre, Boston ça joue vite et bien, Boston c’est premier à l’Est, peu importe qui joue et qui ne joue pas.

Les stats maison de la démo verte du jour c’est juste ici

Et une victoire de plus pour les Celtics.

Pas celle dont on se souviendra le plus ? Tant pis, mais dans la manière rien ne bouge.

Ce n’étaient que les Wizards, privés de surcroit de Kyle Kuzma, et la rencontre a donc été incroyablement gérée de sa première à sa dernière minute. Plus qu’une éventuelle analyse d’une match-up qui n’en fut pas vraiment une, l’idée est donc ce matin de pointer ceci : les Celtics sont un sacré rouleau compresseur et leur seizième victoire de la saison en est un bel exemple.

130 points inscrits, logique pour une équipe qui en colle 120 tous les soirs et qui est à ce jour la meilleure attaque de la Ligue. Cette nuit ? Il manquait à cette attaque son meilleur attaquant, son favori pour le trophée de MVP : Jayson Tatum. Que fait-on dans ces cas-là ? On s’en remet à la deuxième face de la pièce, Jaylen Brown, qui répond évidemment présent pour jouer les franchise players, lui qui est peut-être bien le lieutenant le plus doué de toute la Ligue. 36 pions hier soir, 13/23 au tir et 8/8 aux lancers, que dire de plus si ce n’est clap-clap, si ce n’est que JT peut dormir tranquille quand il a les jambes qui grincent.

Autour de JB ? Al Horford a été parfait, Marcus Smart aussi, et sur le banc le général Sam Hauser y est allé de ses trois tirs du parking alors que Malcolm Brogdon confirme chaque jour sa place sur le podium de la course au 6MOY. On rajoute un Derrick White pour faire le liant et un Luke Kornet pour faire… la lianne ? Allez, recette parfaite pour des branlées à répétition, les Celtics ont un bilan de 16-4 et trônent plus que jamais en tête de l’Est.

130-121 sur la feuille mais dans le ressenti on est plus sur du +30. La différence entre une équipe dont l’objectif est… on n’en sait rien, et une autre qui a connu quelques bourrasques cet été mais qui n’ambitionne rien d’autre que de retourner en Finales NBA en juin prochain.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top