Bulls

Jim Boylen pourrait être conservé faute de thunes chez les Bulls : les joueurs vont devoir ouvrir une cagnotte pour le dégager

Jim Boylen 7 aout 2020

C’est le genre de nouvelle qui donne le sourire vraiment qu’à un mec et ce mec c’est Jim.

Source image : Youtube

Le duo Gar Forman – John Paxson n’est plus chez les Bulls mais qui a dit que les soucis étaient partis pour autant dans l’Illinois ? Avant de s’éclipser de la gestion pour l’un et de passer en consulting pour l’autre, ils avaient fait le cadeau de nommer Jim Boylen à la tête de l’équipe. Merci les gars mais bon maintenant c’est la galère pour le tej’…

Le Jim s’accroche comme une moule à son rocher. Alors que Arturas Karnisovas et Marc Eversley commençaient à rentrer discrètement en contact avec des candidats pour le poste de coach des Taureaux comme Adrian Griffin ou Ime Udoka, il va falloir ronger son frein et se contenter du clown chauve sur le banc pour le moment. D’après Joe Cowley du Chicago Sun-Times, la famille Reinsdorf ne serait pas au top financièrement et Chicago risque d’être obligé de conserver son entraîneur une saison de plus. Voilà une nouvelle qui ne devrait pas réjouir Zach LaVine qui en a marre de perdre et de ne jamais faire les Playoffs. Apparemment, le meilleur arrière de l’histoire de la franchise le numéro 8 n’est pas le seul à Chicago et des commentaires négatifs seraient parvenus jusqu’aux oreilles des hauts placés. C’est bien joli de jouer d’octobre à avril tous les ans – peut-être que l’année prochaine ils seront encore là après avril grâce à un changement de calendrier – mais à un moment donné on parle d’une franchise qui a un bout d’histoire et qui se doit de remonter.

22 victoires pour 43 défaites pour l’exercice 2019-20, ça sonne mal pour les sextuples champions NBA. Le duo Lauri et Zach n’est pas dans la même classe que leurs aînés Mike et Scottie pour le moment, et pour toujours même, mais la base n’est pas si dégueulasse que ça pour faire revenir Windy City à un niveau acceptable. Les Bulls sont évalués à 3,2 milliards de dollars et Jim Boylen coûte « seulement » 1,6 million de dollars l’année pour son poste de head coach. Les guillemets sont nécessaires, oui, puisque même en étant un des techniciens les moins onéreux de la Ligue, il est parvenu à faire regretter Fred Hoiberg aux fans de Windy City et ça c’est fort. C’est comme regretter Dwight Howard aux Rockets parce que le pivot titulaire c’est P.J. Tucker. En tout cas, selon certaines sources, Jimmy est convaincu de rester un peu plus de temps auprès de Benny The Bull et de pouvoir montrer qu’il est l’homme de la situation. Comme quoi, il n’y a pas que dans la gestion de l’effectif qu’il est perdu. L’espoir fait vivre.

Si les Bulls veulent miser sur ses jeunes, il va sûrement falloir agir même si les finances sont compliquées. Jerry Krause n’aurait pas été du luxe pour faire le ménage et réorganiser tout ça. Laissons quand même le temps aux nouvelles têtes pour voir ce qu’ils peuvent faire mais laissons en un chouïa moins à Jim peut-être.

Source texte : Chicago Sun-Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top