Timberwolves

Arron Afflalo futur propriétaire des Wolves ? Du parquet à la loge présidentielle il n’y a qu’un pas, mais il devra être immense

Arron Afflalo

Arron Afflalo prêt à rejoindre les bureaux de la direction ?

Source image : Youtube

Depuis la décision de Glen Taylor de vendre les Wolves, les intéressés se bousculent au portillon. Après Kevin Garnett, c’est désormais au tour… d’Arron Afflalo de venir présenter une offre au proprio. L’ancien arrière du Magic, tête d’affiche d’un groupe d’investisseur pesant 10 milliards, se verrait bien reprendre les rênes de la franchise.

Alors qu’Adam Silver continue de nous répéter en boucle qu’il ne créera pas de nouvelles franchises avant des années et des années, l’acquisition d’une équipe continue d’être le rêve de bien des individus. Il y a ceux qui y voient un business florissant, ceux qui rêvent de donner un nouvel éclat à leur ville (Seattle, Vegas) ou encore ceux qui y voient le moyen de boucler la boucle avec un amour passé (Kevin Garnett). Toujours est-il que le marché est aujourd’hui bien fermé et que la tendance ne va pas à la vente. Aussi, rien d’étonnant de voir tout le monde s’affoler dès qu’une opportunité se présente. Cette chance, elle s’appelle Glen Taylor. A près de 80 ans, le propriétaire des Wolves a souhaité passer la main et nul doute qu’il retombera sur ses pieds financièrement. Acheté 88 millions en 1995, la franchise est aujourd’hui estimée à… 1,2 milliard. Sois, petit calcul pas du tout simple, une augmentation de la valeur de la franchise de 1 264%. Certains ont-ils encore un doute quant au fait que la NBA est rentable ?

Un tel bénéf, Arron Afflalo ne dirait certainement pas non. Le joueur passé par Detroit, Denver, Orlando, Portland, New York mais aussi Sacramento a cumulé près de 58 millions en salaires dans sa carrière. Role player émérite, bon professionnel, Afflalo était connu comme un vrai 3&D, avec de la défense et du shoot du parking. Plus apparu sur un parquet depuis 2018, l’ancien meilleur pote de Nemanja Bjelica semble déjà tourné vers la suite puisqu’il ne pourrait pas rejouer en tant que propriétaire d’une équipe, conflit d’intérêt oblige (Michael Jordan lui-même avait dû revendre ses parts aux Wizards le temps de rejouer). Si financièrement sson groupe d’investisseur n’a pas de soucis à se faire, il fallait aussi remplir une condition indispensable pour soumettre son offre à Glen Taylor : s’engager à rester à Minneapolis après le rachat. Selon les informations de NBC Sports, cela ne poserait aucun problème au groupe d’Afflalo. En outre, le nouvel acquéreur aura de quoi voir venir puisque Taylor avait conclu un deal avec la ville du Minnesota pour loger au Target Center jusqu’en… 2035. Alors que les Vikings se seraient retirés des négociations, Kevin Garnett et Arron Afflalo seront peut-être au coude à coude pour remporter la mise. A voir si le passif entre Taylor et le Big Ticket ne poussera pas le premier à se tourner vers « Showbe » (surnom donné par Rasheed Wallace, on ne juge pas).

Arron Afflalo futur proprio des Wolves ? Le Target Center se souvient de sa baston mémorable en 2018, espérons que l’image qu’il renverrait en tant que président sera un poil plus pacifique. Kevin Garnett ne demande qu’à lancer les hostilités. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top