Rockets

Russell Westbrook de retour à l’entraînement avec les Rockets : bonne nouvelle pour Mike d’Antoni, mais qu’en disent les planches ?

Russell Westbrook 12 février 2020

Plutôt content de retrouver la balle orange, Brodie.

Source image : NBA League Pass

Arrivé lundi du côté de la Floride après avoir été contrôlé positif au COVID les semaines précédentes, Russell Westbrook est enfin débarrassé de tout ennui de santé et a validé sans souci la quarantaine d’accueil dans la bulle que la NBA impose aux joueurs. C’est hier qu’il a validé sa première session d’entraînement avec les Rockets, et il devait être bien heureux le bougre. 

Sources tell TrashTalk : James Harden a le seum, car il va de nouveau devoir partager la balle à l’entraînement. Bah oui, tout simplement parce que le retour de Russell Westbrook sur le parquet avec ses coéquipiers s’est effectué hier. Après avoir annoncé à la surprise générale être atteint par le coronavirus il y a quelques semaines, Brodie est enfin de retour pour envoyer du triple-double de moyenne même dans les matchs de fin de séance. À la fin de sa session basket, le meneur des Fusées s’est exprimé au micro d’ESPN sur sa période de quarantaine chez lui, alors qu’il était encore malade. Une maladie qui s’est uniquement caractérisée par un bon rhume des familles, ce qui n’a donc pas empêché le MVP 2017 de bien bosser depuis son domicile.

« J’étais chez moi, donc j’ai essayé d’être productif. Bien sûr, je n’étais pas apte à me rendre sur un terrain, mais j’ai essayé de trouver le moyen de rester actif, en me maintenant en forme physiquement. On verra si ça paye quand je rejoindrai les autres, mais ça ne m’inquiète pas du tout. Je suis en bonne forme, donc ça devrait aller »

Avec ce renfort de poids, les Rockets vont donc pouvoir se lancer dans leurs matchs d’entraînement avec beaucoup plus de sérénité. Des matchs qui commencent demain avec une partie contre les Raptors pour se chauffer, alors que viendront ensuite les jeunes Grizzlies et les Celtics. Un programme bien costaud mine de rien, mais qui devrait toutefois permettre à Russ de vite retrouver son allure de croisière en matière de niveau de jeu. Il faudra bien de toute façon car, actuellement sixièmes à l’Ouest, les Fusées ne sont qu’à deux matchs derrière la quatrième place du Jazz et à égalité avec le Thunder. Alors si on peut s’éviter une confrontation contre Denver et son cinq majeur qui plane à 4,30 mètres de moyenne au premier tour côté Houston on le fera, parce qu’avec le small ball version Mike d’Antoni, ça va ressembler à un match U17 contre U11.

Bon allez, on attend le premier match en 27-12-10 de Brodie contre les Raptors. D’ici-là, il va falloir continuer à taffer dur avec les collègues pour retrouver les automatismes d’un jeu ultra small ball qui a d’ores-et-déjà montré certaines limites face à des raquettes adverses de grande taille. Mais ça va car dans ces cas-là, le shoot à 3-points de Russell Westbrook sauve toujours la mise. Enfin on croit.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top