Rockets

Russell Westbrook testé positif au coronavirus : il va falloir patienter avant de voir Brodie rejoindre Mickey

Une star de plus dans la team COVID…

Source image : NBA League Pass

La liste des joueurs NBA touchés par le coronavirus continue de s’allonger. En ce lundi 13 juillet, c’est un grand nom de la Ligue qui a annoncé sa contamination au COVID-19, à savoir un certain Russell Westbrook, qui n’a pas encore fait le déplacement à Orlando.

La team COVID vient de se renforcer de façon spectaculaire. Après Rudy Gobert, Donovan Mitchell, Kevin Durant ou encore Nikola Jokic (entre autres), c’est donc Russell Westbrook qui intègre le roster. Brodie a lui-même annoncé la nouvelle sur son compte Twitter, nouvelle qui a été rapidement relayée par Shams Charania de The Athletic, qui profite de la suspension du Woj pour avoir le monopole sur les breaking news. Suite à cette annonce, on comprend mieux pourquoi Westbrook n’a pas fait le déplacement vers Disney World en compagnie de ses coéquipiers des Rockets, qui sont également privés de James Harden et Luc Mbah a Moute actuellement. Mais que les fans de Houston se rassurent, cela ne remet pas en cause la participation de Russ à la suite de la saison du côté d’Orlando. Le roi du triple-double a en effet indiqué dans son message qu’il se sentait bien et qu’il comptait rejoindre son équipe dès qu’il le pourra. On préfère ça, même si Westbrook doit passer par une période de quarantaine avant d’espérer faire le déplacement en Floride. Comme l’indique NBA.com, on ne sait pas vraiment à quelle étape se trouve Westbrook dans le protocole de la Ligue concernant le COVID-19, et c’est donc difficile de s’exprimer sur le timing de son arrivée à Orlando. Ce que l’on sait par contre, c’est qu’il devra enchaîner deux tests négatifs pour pouvoir rejoindre la bulle chez Mickey. À ça, il faudra ensuite ajouter deux jours de quarantaine supplémentaires sur place.

Forcément, cela va perturber la préparation des Rockets en vue de la suite de la saison, eux qui débarquent en Floride avec de belles ambitions. Actuellement sixièmes à l’Ouest avec un bilan global de 40 victoires pour 24 défaites, les hommes de Mike D’Antoni sont à seulement deux matchs et demi du podium. Derrière les deux poids lourds de Los Angeles, la bataille s’annonce particulièrement intéressante entre Denver, Utah, Oklahoma City et donc Houston. S’il n’y aura évidemment pas de véritable avantage du terrain cette année, chaque franchise voudra obtenir la meilleure place possible et les Fusées auront besoin d’un Russell Westbrook au taquet pour espérer faire du bruit à Disney. Avec 27,5 points, 8 rebonds et 7 caviars de moyenne cette année, Brodie a encore affolé les stats mais il a surtout joué à un niveau de jeu exceptionnel à partir de janvier, lui qui avait connu des débuts plutôt compliqués sous ses nouvelles couleurs lors des premières semaines de la saison. Connaissant le bonhomme, on imagine qu’il ne s’est pas reposé sur ses lauriers durant la pause et qu’il voudra tout casser dans la bulle floridienne. Ce n’est pas le corona qui va l’arrêter.

Les Rockets vont donc devoir patienter encore un peu avant de pouvoir s’attacher les services de Russell Westbrook à Orlando. En attendant, ça serait bien de ne pas violer la période de quarantaine mise en place par la NBA, hein Bruno Caboclo…

Source texte : @russwest44/ The Athletic / NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top