Suns

Cameron Payne débarque chez les Suns : sans handshake, distanciation sociale oblige, va-t-il devenir basketteur ?

Cameron Payne Russell Westbrook

Cameron Payne va-t-il apprendre la danse de la victoire à Phoenix ?

Source image : NBA League Pass

En vue de se renforcer avant de voyager en Floride, les Suns ont décidé de signer Cameron Payne pour deux ans. Surtout connu pour ses danses d’avant match avec le Marsupilami RussWest, il devient donc le 150ème meneur de l’effectif de Phoenix.

L’équipe de France a bien gagné la Coupe du Monde de football avec les ambianceurs Kimpembe et Mendy, pourquoi pas gagner un titre NBA pour la franchise de l’Arizona en suivant le même schéma ? Oui, peut-être parce que le talent n’est pas là, mais bon… Une chose est sûre, Monty Williams aura du choix à la mène. Le 14ème pick du Thunder à la Draft 2015 vient s’ajouter à Ricky Rubio, titulaire plus qu’indiscutable compte tenu de la concurrence, Elie Okobo, Jevon Carter, Ty Jerome ou encore Jalen Lecque. On a du mal à comprendre la hiérarchie derrière le MVP de la dernière Coupe du Monde et même si on espère l’éclosion de notre Frenchie, Payne peut trouver des minutes dans la rotation. C’est Shams Charania de The Athletic qui a rapporté la nouvelle en premier sur Twitter.

Après un passage que l’on qualifiera de compliqué en NBA et un échec en début de saison pour intégrer les Raptors, Cameron « The handshake » Payne va pouvoir se faire de nouveaux amis cette saison que ceux qu’il a connu en Chine et en G League. Pratique pour mettre en place de nouvelles chorées ! Quatre années passées à se déhancher entre Oklahoma City, Chicago et Cleveland lui ont permis de se faire un nom dans le monde de la danse. Désormais, il serait temps de confirmer… dans le jeu. Capable de bonnes choses à l’échelon inférieur (23,2 points et 8 assists de moyenne en 15 matchs chez les Texas Legends) tout comme son ami Justin Anderson, lui aussi de retour, il peut apporter un bout de shoot à 3-points aux Suns et assister Booker dans sa quête vers un titre (mdr). Les Suns n’iront sûrement pas en Playoffs cette saison avec un calendrier compliqué et seulement une équipe hors du Top 8 à jouer mais ils auront tout de même réalisé une saison honorable contrairement à leurs dernières années. Et grâce à Cameron Payne, ils s’assurent encore du choix sur le poste 1 la saison prochaine et des introductions bouillantes à la Talking Stick Resort Arena.

Préparez le gel hydroalcoolique dans la bulle d’Orlando parce que ça va handshake à tout va ! Cameron Payne sera là pour faire rêver les fans de Danse avec les Stars de NBA.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top