Sixers

Tobias Harris croit aux chances des Sixers malgré leur manque d’alchimie cette saison : un nouveau tournoi commence à Orlando

tobias harris

Qui a plus profité de la suspension de la saison que les Sixers ?

Source image : NBA League Pass

Parmi les équipes les plus décevantes cette saison, personne n’a fait mieux que les Sixers. Problème de casting à la dernière intersaison ? Accumulation de blessures ? On reste clairement sur notre faim et Tobias Harris est du même avis alors que Philadelphie ne visera rien d’autre que le titre à Orlando cet été.

Arrivé la saison dernière en provenance des Clippers, Tobias Harris s’est définitivement installé du côté de Philadelphie avec une jolie prolongation de contrat de 180 millions de dollars sur les cinq prochaines saisons. Même si la vie sans Boban doit être compliquée, la saison collective des Sixers est également un calvaire. Comment une équipe avec autant de basket peut-elle se retrouver seulement à la sixième place de la Conférence Est ? Le talent individuel ne suffit pas, il faut réussir à créer un collectif qui puisse jouer ensemble. Et visiblement, on n’a pas réussi à cocher cette case pour le moment en Pennsylvanie. Dans l’émission First Take d’ESPN, Harris est d’ailleurs revenu sur ce problème d’alchimie.

« Je vais être sincère. Nous n’avions pas une bonne alchimie tout au long de l’année. Ça nous a pris du temps pour être vraiment bien ensemble et nous avons aussi dû faire face aux blessures du début à la fin. »

Chose indéniable, cette équipe 2019-20 de Philadelphie a quelque chose de bipolaire. 29 victoires en 31 rencontres au Wells Fargo Center, seulement 10 succès et 24 défaites à l’extérieur. Mais comme le souligne l’ancien des Clippers, les blessures ont été monnaie courante chez les Sixers, une habitude un peu trop présente ces dernières années et vraiment relou pour pouvoir bâtir un projet solide où tout le monde connaît son rôle. Ce n’est d’ailleurs peut-être pas fini car Ben Simmons pourrait ne pas être à 100% pour la reprise à Orlando. Heureusement que Tobias est là pour tenir la baraque, lui qui est le seul à avoir joué et débuté tous les matchs de Philly cette saison alors que Joël Embiid a manqué plus de 20 rencontres à lui tout seul. Pour Philadelphie peut-être plus que quiconque, la suspension de la saison était une aubaine pour reprendre des forces et essayer de bien terminer alors que l’avantage du terrain ne servira à rien en Floride. A partir du 30 juillet, les Sixers auront une nouvelle occasion de réaliser leurs ambitions de début de saison.

« Nous n’avons pas répondu aux attentes jusqu’à présent cette année. Mais nous avons une nouvelle opportunité à Orlando de nous racheter et d’atteindre ce que nous voulons accomplir. […] Je crois en nos chances de remporter le titre. Nous allons revenir en pleine forme, bien plus qu’avant. Si Ben se récupère bien et qu’il est complètement soigné, ce sera énorme pour nous. »

Le calendrier de fin de saison des Sixers semble assez abordable et Philadelphie peut encore espérer viser la quatrième place. Et puis après, il n’est pas interdit de rêver. C’est même la devise de la franchise, alors Trust the Process !

C’est sûrement la dernière chance pour Brett Brown qui va devoir trouver le moyen de souder son équipe pour aller chercher un résultat en Floride. Toute élimination avant les Finales serait sûrement perçue comme une déception dans le camp des Sixers.

Source texte : First Take – ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top