Pacers

Malcolm Brogdon testé positif au COVID-19 : tranquille, le joueur se sent bien et veut gagner ce premier match, let’s go

Malcolm Brogdon 25/06/2020

La tête du virus dans deux semaines.

Source image : YouTube

Certainement pas le genre de nouvelle que les fans des Pacers espéraient en se réveillant. Malcolm Brogdon a été contrôlé positif au COVID-19 à deux semaines du grand départ à Orlando. Mais ne lui parlez pas d’absence, le garçon a toujours les crocs.

Nous sommes désormais en été et le virus n’a pas disparu, loin de là. Principale crainte et motif d’inquiétudes pour Adam Silver depuis plusieurs semaines, le COVID-19 a frappé Nikola Jokic, deux joueurs des Suns, et dernièrement trois joueurs des Kings (Buddy Hield, Jabari Parker et Alex Len). Si pour l’instant aucun d’eux n’a déclaré forfait pour la reprise à Disney, le retour aux entraînements collectifs aura au moins permis d’identifier les cas positifs. C’est déjà ça. Pour Malcolm Brogdon, le protocole de la NBA, heureusement très strict, est le même que pour les autres cas positifs dans cette situation. Isolement, tests, tests, isolement jusqu’au moment où le virus se fera sortir du terrain. Mais, au juste, comment se sent l’intéressé lui-même ? Et bien finalement assez bien. Dans un communiqué pour les Pacers, le ROY 2017 vit avec le virus et attend patiemment de pouvoir retâter la balle orange.

« J’ai récemment été testé positif au COVID-19 et je suis actuellement en quarantaine. Je vais bien, je me sens bien et je progresse bien. J’ai l’intention de rejoindre mes coéquipiers à Orlando pour la reprise de la saison NBA et les Playoffs. »

Ce genre de déclaration qui donne le smile aux lèvres. On ne se sépare pas de Malcolm Brogdon comme cela enfin. Pilier des Pacers, le meneur titulaire s’est parfaitement fondu dans le collectif hyper huilé d’Indiana après trois saisons passées à Milwaukee et un titre de Rookie de l’année avec 16,3 pions, 7,1 caviars, et 4,7 rebonds par match. A Indianapolis, personne ne score plus de 20 points de moyenne, mais sept (!) joueurs tournent à plus de 10 points par soir. Si vous cherchiez la définition de collectif, en voici un parfait exemple et Malcolm Brogdon y est forcément pour quelque chose. Les Pacers sont actuellement cinquièmes à l’Est devant des Sixers qui n’ont toujours pas commencé leur saison, une « petite » récompense pour le groupe et ses individualités qui, comme Malcolm Brogdon, progressent d’année en année. Connaissant le contexte et l’équipe, la déclaration du meneur est donc tout sauf surprenante. Les Pacers ont déjà été frappés par un cas indirect au COVID-19, celui du père de Myles Turner, et vont donc tout mettre en œuvre pour protéger le pivot et le meneur. Indiana a été l’une des équipes les plus excitantes de la saison, avec un Domantas Sabonis All-Star et dominant, et on ne s’attend pas à voir autre chose à partir du 30 juillet. Bref rappel, Victor Oladipo n’a joué que 13 matchs et sera peut-être à 100 % dès la reprise. Attention les yeux.

Le COVID-19 a touché Malcolm Brogdon, mais le meneur veut faire les choses dans l’ordre. Entre mise en quarantaine et tests réguliers, on espère que tout rentrera dans l’ordre pour lui et chacun des gars positifs au virus. Courage les mecs, la fête sera belle.

Source : site Internet des Pacers

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top