Nuggets

Nikola Jokic positif à son tour au COVID-19 : c’est l’histoire d’une marmite qui commence à être bien pleine…

Nikola Jokic 24 juin 2020

Vous la sentez cette douce odeur de pangolin grillé au-dessus d’Orlando ?

Source image : YouTube

Cluster, tests, masques, bulles, gants, gel hydro-alcoolique, huis clos, assurances, forfaits. Voici depuis de nombreuses semaines maintenant le champ lexical de notre bonne vieille NBA, se substituant aux game-winners, posters, triple-doubles et autres barfight. C’est moche hein ? Et bien mauvaise nouvelle : on n’en a pas fini avec tout ça, loin de là, et c’est donc l’une des plus grandes stars de la Ligue, Nikola Jokic pour ne pas le citer, qui a été prise hier la main dans le pangolin maudit. Diantre.

On nous avait d’abord parlé de quatre joueurs de la Conférence Ouest, on a ensuite appris que deux membres du roster des Suns étaient porteurs du virus, puis rapidement le nom de… Nikola Jokic est apparu. Nikola Jokic qui avait perdu vingt kilos durant l’été en privilégiant le tofu, le poisson cru et les tractions à la sieste et aux merguez, Nikola Jokic aka l’un des hommes qui briguera ni plus ni moins qu’une bague à l’automne avec ses Nuggets… mais également l’homme qui a peut-être côtoyé d’un peu trop près son compatriote Novak Djokovic au début du mois. Pour la faire courte ? Imaginez un homme détenant le pouvoir de diffuser un virus mortel au plus grand nombre, et imaginez maintenant qu’il le fasse tout sourire en hurlant de grands Hakuna Matata pour se dédouaner. Eh bien c’est ce genre de phénomène qui a serré la paluche du Joker à Belgrade, et s’il n’existe évidemment aucun moyen de prouver quoique ce soit concernant qui a refilé quoi à qui, disons que ce genre d’événement a participé à faire de Nikola Jokic le patient numéro 52 687 489.

Parmi les nouvelles du jour ? On apprend que Niko est asymptomatique, ce qui veut dire que 1) youpi il ne semble pas vraiment en danger et que 2) bah merde, du coup le gars a pu refiler le bébé à n’importe qui. Le genre de situation qu’on connait tous depuis début mars puisque ce foutu moustique a quand même pris une place assez importante dans nos vies. Plus concrètement, Niko devra en tout cas passer par la case test avant de revenir au pays (à deux reprises, this is the law), puis une fois aux States rebelote, test + électrocardiogramme + toucher rectal, retirez la mention inutile. La résultante logique en tout cas pour un homme qui n’a apparemment pas fait tout ce qui était en son pouvoir afin de se prémunir de ce genre de situation, mais pour l’instant on s’en tiendra uniquement à un message du type prends soin de toi mon pote, entraîne-toi (tout seul du coup) et sois en forme pour la reprise, ce serait dommage de ne rien faire de ce somptueux corps que tu t’es taillé cet été.

Nikola Jokic positif au COVID-19, voilà la news – pas drôle – du jour. Y’a pas à chier, vivement qu’on reparle de basket, en espérant juste que ce soit avant le mois de décembre.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top