Nets

Tyler Johnson débarque à Brooklyn pour taper la fin de saison : les Nets ont trouvé le remplaçant de Kyrie, ça fait rêver

Tyler Johnson 24/06/2020

Retour à l’entraînement pour Jacquouille.

Source image : YOUTUBE

Brooklyn plutôt que Houston, c’est donc le choix qu’a fait Tyler Johnson pour retrouver les parquets NBA et finir la saison 2019-20 à Disney. On comprend que le garçon n’ait pas eu envie d’être la 64ème rotation des Rockets sur le backcourt.

Les affaires ne traînent pas en NBA. Dans les rumeurs aux Rockets il y a quatre jours, l’ancien meneur des Suns a finalement signé pour les Nets, comme nous l’apprend Adrian Wojnarowski d’ESPN, sur son compte Twitter. Daryl Morey n’aura donc pas réussi à convaincre Tyler Johnson de venir à Houston et choper les miettes laissées par Eric Gordon, Austin Rivers et les mille et un arrières de la franchise. Agent libre depuis le 10 février dernier, Tyler Johnson ne rentrait plus dans les plans des Cactus et avait donc été libéré. Si son passage à Phoenix n’a pas été transcendant, son parcours au Heat était lui plus notable avec quelques grosses perfs’ au scoring et une moyenne de 11 points, 3,3 assists et 2,5 rebonds en quatre saisons à Miami. Rajoutez à cela un petit pourcentage correct du parking (35,8 % en carrière) et vous obtenez un arrière polyvalent capable de rendre de bons services pour trois mois. Car si l’on ne sait toujours pas si Kyrie Irving jouera ou sera en costard pour la reprise de la saison, les Nets anticipent déjà un éventuel grain de sable dans leur moteur.

Septièmes à l’Est, les Nets sont menacés par le Magic et devront pousser pour éviter Milwaukee au premier tour. Avec cette arrivée, la franchise coche les cases d’un arrière assez expérimenté de la Grande Ligue et d’un shooteur à trois points honnête. On peut facilement penser que Tyler Johnson assurera le back-up de Spencer Dinwiddie et Caris LeVert chez Mickey, et l’ancien Sun peut aussi bien jouer à la mène qu’au poste d’arrière, un atout indéniable pour les Nets, orphelins de Kyrie Irving depuis début février. Car l’inconnue de cette fin de saison côté Brooklyn est toute trouvée. Avec ou sans Kyrie, ce n’est pas la même. Si le meneur a parfois été relou à voir jouer, il a quand même assuré 27,4 points, 6,4 caviars et 5,2 rebonds de moyenne. Alors forcément, un tel poids en moins sur la feuille de stats ne laisse pas indifférent. Pour compenser son absence durant un mois, les Nets utilisaient le plus souvent le duo Dinwiddie – LeVert pour leur backcourt. Les deux compères ont été solides et devraient être reconduits naturellement si Irving ne veut ou ne peut pas rejouer. Derrière eux, Tyler Johnson devra donc assurer avec ses camarades de la second unit, aux côtés notamment du vétéran Garrett Temple, joueur au profil similaire que la nouvelle recrue. Et si le pari s’avère gagnant, on peut penser que le meneur pourrait ne pas retourner immédiatement à la case chômage.

Tyler Johnson sera donc à Orlando, en maillot noir et blanc. Il amène dans sa valise polyvalence et shoot correct derrière l’arc. Le garçon sort de Pôle Emploi, les Nets acquièrent un bon petit role player, tout le monde est content et peut… aller taper les Bucks en Playoffs.

Source texte : Twitter d’Adrian Wojnarowski

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top