Lakers

La prophétie : J.R Smith, candidat numéro 1 pour prendre la place d’Avery Bradley cet été chez les Lakers

J.R. Smith MVP
Source image : montage @artkor7

Comment sait-on que la NBA sera officiellement de retour dans quelques semaines ? C’est à partir du moment où J.R Smith le GOAT réapparaît dans les infos et les rumeurs. La lumière de notre génération devrait rejoindre les Lakers prochainement, pour remplacer Avery Bradley.

Alors, en effet, ça peut faire pas mal d’infos à digérer dès le matin. Donc on prend son temps, on boit le café et on reprend les choses dans l’ordre. Déjà, oui, vous êtes bien en juin 2020, la planète n’a pas encore explosé, l’invasion de criquet est prévue pour octobre et on a bientôt réalisé la moitié du parcours avant 2021. Ensuite, tout à fait, le basketball existe encore et la NBA devrait elle reprendre fin-juillet pour un tournoi de quelques semaines chez Mickey à Disney World. Histoire longue, pas le temps de tout vous raconter mais cette phrase est réelle. Ensuite, plus concrètement, les Lakers doivent se préparer pour la reprise et un de leurs précieux membres a annoncé qu’il ne prendrait pas part à l’aventure chez Dingo et Pluto. En effet, Avery Bradley a dores et déjà officialisé son absence concernant la reprise de la saison 2019-20 à Orlando, ce qui crée un spot de libre dans l’effectif de Los Angeles. En tête de la coalition créée récemment avec notamment Kyrie Irving, souhaitant rester proche de son fils en soucis de santé et également garder les deux pieds de la justice sociale sur l’accélérateur, Bradley ne rejoindra pas les LeBron, AD et compagnie qui vont essayer de ramener une nouvelle astérisque bague aux Lakers. De quoi grimacer dans la fanbase de L.A ? Oui, possiblement. Car si la production offensive d’Avery n’est pas son atout principal, sa défense et son expérience étaient des éléments importants pour aider les siens à se situer en tête de la Conférence Ouest. Pour le remplacer efficacement, il faudrait donc intégrer un futur Hall of Famer, respecté de tous, égérie de notre espèce et accessoirement porte-parole de la planète à tous les niveaux.

C’est là que Gérard entre en action. Commençons par le principal : Adrian Wojnarowski de chez ESPN a indiqué que Rob Pelinka et l’agent de Smith, Rich Paul, ont discuté cette semaine d’un accord imminent. Rien n’est acté, mais on a plutôt bon feeling sur le fait que les Lakers signeront le meilleur pote de LeBron. Déjà car c’est J.R. fucking Smith, et ensuite car la fenêtre de tir pour signer des agents-libres est particulièrement restreinte. Frank Vogel a donc besoin d’un joueur qui peut s’intégrer rapidement dans son groupe, qui connaît ses nouveaux coéquipiers, qui n’a pas peur des grands moments et qui remplit des tâches précises. C’est aussi dans une sorte de continuité que cette nouvelle tombe. Rappelons-le, Gérard était apparu dans les rumeurs en février dernier, lorsque les Lakers souhaitaient réaliser un dernier move à la trade deadline. Puis c’est un mois plus tard, avant que Rudy Gobert joue à chat avec les micros, qu’un workout avait été programmé entre la franchise et le sniper. Il n’y a donc pas de quoi être surpris. Maintenant viennent évidemment les questions liées à la réputation de Smith. Sniper suprême, J.R est aussi reconnu pour ses absences de concentration momentanées. Impossible d’oublier le Game 1 des Finales NBA de 2018, en tout cas LeBron doit s’en souvenir et sera le premier à le taquiner sur son rebond offensif à Golden State. Smith a aussi été absent d’un match officiel depuis un bail, il est donc légitime de se demander s’il sera en rythme à Orlando, avec tous les workouts et la bonne volonté de la planète. La bonne nouvelle, c’est que tout le monde est dans le flou en ce moment, la reprise sera assez unique en son genre, et dans ce genre de setup Gérard pourrait faire la différence. L’autre bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a rien de plus J.R. Smith qu’une signature aux Lakers le 25 juin, un game-winner de finale de conférence le 25 septembre et un titre célébré le 25 octobre sous une douche de Moët, avant de tabasser un pauvre fan dans les rues de L.A parce qu’il a oublié de mettre son masque.

La prophétie qu’on vous dit, la prophétie. Gérard devrait rejoindre les Lakers prochainement et donc retrouver son bras-droit, LeBron, en quête de nouveau titre. Faudra pas bégayer quand l’idole de tout un peuple sauvera son équipe dans un Game 7. Vous êtes prévenus.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top