News NBA

Le Hall of Fame 2020, ce sera pour… 2021 : foutu COVID-19, les légendes non plus n’auront pas de passe-droits

Hall of Fame Tim Duncan Kobe Bryant Kevin Garnett

Allez, c’est court une année.

Source image : Montage - YOUTUBE

La nouvelle était à craindre, elle est désormais officielle. Le Hall of Fame 2020 est reporté au printemps 2021. Il n’y aura pas d’anecdotes géniales ni de discours poignants cette année, les arrivées au Panthéon de Kevin Garnett, Kobe Bryant et Tim Duncan devront attendre.

Cela devait être l’étoile de l’année. Regarder la cérémonie suprême en même temps que la reprise de la saison NBA. Avouez qu’on n’aurait pas pu avoir de meilleur cadeau. Une promotion plus all-time que jamais devait nous faire rire et pleurer en septembre pour cette cérémonie « spéciale ». Sauf que réunir plus de 2 000 personnes dans un endroit clos pour célébrer les carrières éternelles de KG, Kobe et Tim n’est plus trop safe aujourd’hui. Avec le COVID-19 et ses 100 000 victimes rien qu’aux États-Unis, le président du board de l’institution suprême Jerry Colangelo a donc décidé de reporter la cérémonie 2020 à l’année prochaine. Pas la décision la plus simple pour l’ancien proprio des Suns quand on voit les noms prévus mais certainement la plus sage au vu du contexte. La rumeur traînait depuis quelques jours déjà, et pas grand monde ne se faisait d’illusions. Pour ESPN, Jerry Colangelo s’exprime sur le futur du Hall of Fame :

« Nous annulons définitivement la cérémonie. Les autres dates du 10 au 12 octobre proposées sont juste infaisables. Il faudra que cela se déroule au premier trimestre de l’année prochaine. Nous nous réunirons dans quelques semaines et examinerons les options de comment, quand et où. »

Le patron du HOF est clair. Car plusieurs options étaient sorties de terre pour maintenir la cérémonie en 2020 et respecter la chronologie. Les dates du 10 au 12 octobre devaient normalement permettre à l’institution d’introniser les Grands du basket, dans le MassMutual Center de Springfield. La salle de 8 300 places aurait permis de respecter les mesures de distanciation sociale, à l’inverse du Symphony Hall, lieu traditionnel des cérémonies pouvant réunir 2 611 personnes. L’hypothèse de changer totalement d’état a aussi été mise sur la table en allant à Mohegan Sun, hôtel-casino du Connecticut. Unique rayon de soleil dans le brouillard, Jerry Colangelo a annoncé que la cuvée 2020 sera bel et bien séparée de celle de 2021. Car vu la dose maximale de légendes et de symboles, la fête a de quoi, elle aussi, être all-time. Ultime hommage du monde du basket à Kobe, entre Kevin Garnett, Tim Duncan, l’ancien coach des Rockets double-champions en 1994 et 1995, Rudy Tomjanovich, ou la quadruple médaillée d’or olympique et légende de la WNBA Tamika Catchings, quelqu’un peut trouver mieux sur les dernières années ? Non, on ne mélange pas les légendes avec les très  bons joueurs, on ne touche pas à l’élite de la greatness.

Cela faisait bien longtemps qu’une promotion du Hall of Fame n’avait pas été si légendaire. Si chacun est triste de voir la cérémonie 2020 reportée d’un an, personne ne doute qu’elle sera encore plus belle après avoir crossé le COVID-19 au printemps 2021.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top