Dossiers NBA

Free Agency 2020 – les ailiers disponibles : quand joueurs polyvalents rime avec argent comptant

DeMar DeRozan 11 janvier 2020

Cherche gros contrat, si possible hors de San Antonio.

Source image : Youtube

Alors que la fin de saison est toujours aussi incertaine, on prend un peu d’avance pour regarder les bonnes affaires de la prochaine Free Agency. Après les meneurs et les arrières, on s’occupe à présent des ailiers, l’un des postes les plus en lumière ces dernières années. 

Lorsque l’on part à la conquête du titre, il vaut mieux disposer d’un bon matos à tous les postes et particulièrement à l’aile. Pourquoi cela ? Parce que le poste d’ailier est sans doute le plus dominant sur la dernière décennie grâce aux exploits d’un LeBron James, d’un Kevin Durant ou d’un Kawhi Leonard. Ces trois joueurs ont collecté sept des huit dernières récompenses de MVP des Finals. Autant dire, qu’une équipe ambitieuse aura besoin de joueurs capable de limiter ne serait-ce qu’un peu ce genre de cyborgs pour aller chercher un titre. On fait le point sur les principaux candidats de cet été 2020.

Et l’ailier avec les meilleures références de la promo est : Monsieur DeMar DeRozan ! Ok, le natif de Compton a principalement joué arrière durant sa carrière à Toronto mais les Spurs l’ont surtout utilisé à l’aile, aussi nous pouvons nous permettre de le mettre dans cette catégorie. Qui veut un joueur qui tourne en 22 points, 5,6 passes et 5,6 rebonds ? On connaît le talent du bonhomme, c’est un très bon attaquant qui s’est spécialisé dans le shoot à mi-distance et dans l’attaque du cercle, un slasher. Seul problème, il ne tire jamais du parking ou très peu : pas de quoi favoriser un spacing qui se veut religion dans la ligue de nos jours. Défensivement parlant ce n’est pas non plus un locker et il peut être ciblé par les attaquants adverses. Malgré tout, à seulement 31 ans, il lui reste quelques belles années à offrir à une équipe en manque de scoring. Et le plus beau dans tout cela, c’est que DeMar DeRozan aura le choix de son destin cet été grâce à sa player option. L’activera-t-il pour prendre ses 27 millions, une somme qu’il n’est pas sûr de trouver ailleurs, ou la déclinera-t-il pour chercher un contrat sur plusieurs saisons ? On est souvent tenté de jouer la prudence avec les joueurs qui possèdent une telle option mais les rumeurs de mal-être sur sa vie dans le Texas laisse une part de doute dans l’équation. Testera-t-il la Free Agency ? Lui seul le sait.

Si DMDR est le joueur avec le plus beau CV, celui qui sera le plus convoité est sans conteste Brandon Ingram. Après 3 saisons mi figue-mi raisin du côté de L.A, BI s’est enfin émancipé à NOLA, à tel point que les All-Stars lui ont envoyé une petite carte pour février. 24 points, 6 rebonds et 4 passes plus tard, le voilà Restricted free agent et la cible prioritaire au poste 3. Le joueur ne vise que le max (étonnant n’est-ce pas ?) et la franchise a la main sur le dossier, on pourrait donc s’attendre à un dossier vite réglé. Si David Griffin veut tester la valeur de son joueur et éviter de sur-payer, il peut aussi voir les offres réalisées par les autres équipes et s’aligner dessus. On parle tout de même de 167 millions sur 5 ans.

Ok, alors on a un DeRozan, multiple All-Star encore dans son prime, et un Brandon Ingram en étoile montante et puis… plus rien ? Certes, beaucoup de joueurs ont la capacité de tester le marché mais le feront-ils vraiment ? Gordon Hayward a une option à 34 millions, qu’il gardera probablement. Il en est de même pour Otto Porter Jr (28 millions), bien trop blessé pour rêver mieux et même Nicolas Batum, (27 millions) qui attendra sagement un an en Caroline du Nord avant de chercher un nouveau deal. Ceci étant dit, que reste-t-il à se mettre sous la dent ? Jae Crowder est un joueur utile pour n’importe quel équipe avec sa hargne, sa polyvalence (capable de jouer 3-4) et sa bonne défense. Le vieillissant Carmelo Anthony a pu entretenir un peu sa côte à Portland et ses 15 points de moyenne peuvent peut-être convaincre un GM de miser sur lui, même s’il ne joue que d’un côté du terrain. On aurait presque envie de tout miser sur un Joe Harris. L’ailier des Nets n’est pas le joueur le plus hype de la ligue, loin de là, mais il offre quelques certitudes dans son jeu. Il tourne à 14 points, 4 rebonds, 2 passes, dans une équipe il n’est que la 3ème voire la 4ème option : c’est un vrai 3&D qui peut se coltiner le meilleur attaquant adverse tout en empilant du parking (41% du parking cette saison, 42% en carrière !). Son profil colle parfaitement à la NBA d’aujourd’hui et il offrira du spacing à toute équipe prêt à s’attacher ses services. Payé 8 millions cette saison, il pourrait sans doute gratter quelques millions supplémentaires. Reste à voir quel employeur lui fera le chèque.

3ème volet de notre rubrique Free Agency 2020 et il y a encore quelques clients sympas à aller piocher chez la concurrence. Comme d’habitude on conclue ce papier avec la liste des principaux free agents au poste d’ailier et on se donne rendez-vous très vite pour mater les power-forwards. 

  • DeMar DeRozan
  • Brandon Ingram
  • Gordon Hayward
  • Carmelo Anthony
  • Nicolas Batum
  • Joe Harris
  • Otto Porter Jr
  • Glenn Robinson III
  • Tony Snell
  • Jae Crowder
  • Solomon Hill
  • Maurice Harkless
  • Josh Jackson
  • Jared Dudley
  • Derrick Jones Jr
  • Torrey Craig
  • DeMarre Carroll
  • Michael-Kidd-Gilchrist
  • James Ennis
  • Thabo Sefolosha
  • Rondae Hollis-Jefferson
  • DeAndre Bembry
1 Comment

1 Comment

  1. @Arijane

    10 mai 2020 à 13 h 35 min at 13 h 35 min

    Ca devient vraiment indécent, ces histoires d’énorme salaire alors qu’ils ne font que jouer au basket et que l’on voit bien qui fait tourner la société en ce moment… Il est vraiment temps que les plus riches payent d’énormes impots et que leur train de vie soit cohérent avec ce que la planète peut supporter. Les jets privés, les yachts, les immenses demeures etc… Tout ça n’a plus de sens et ne fait plus rêver quand on se demande si l’air sera encore respirable dans 10 ans…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top