Pistons

Quand Sekou Doumbouya a dû sortir en plein match pour suspicion de COVID-19 : retour sur ce Sixers – Pistons pas comme les autres

Sekou Doumbouya

Difficile de gérer une telle situation en plein match…

Source image : YouTube

Le 7 mars dernier, les Pistons et le Jazz s’affrontaient dans un match de saison régulière, rencontre remportée par les hommes de Quin Snyder 111 à 105. Quatre jours plus tard, Sekou Doumbouya et l’équipe de Detroit étaient à Philadelphie pour affronter Joel Embiid et ses copains, le même soir où la NBA et le monde apprenaient la contamination de Rudy Gobert au coronavirus. La suite, c’est Dwane Casey qui raconte.

C’est Jim Scholler, préparateur physique de l’équipe, qui donne l’alerte à son supérieur Dwane Casey lorsque l’info tombe, au cours de la rencontre opposant les Pistons aux Sixers : le pivot du Jazz est positif au virus. Il se lève précipitamment du banc et s’empresse d’aller informer le coach en chef. Le message est COVID-19 : il faut faire sortir Sekou Doumbouya du terrain, et vite. Mais pourquoi Sekou ? Tout simplement car après le match Utah – Detroit quelques jours plus tôt, les deux Français ont passé la soirée ensemble, en compagnie de Boris Diaw, qui était dans le coin ce soir-là. Pour des raisons évidentes de sécurité, Jim suggère très fortement de rappeler le Frenchy sur le banc, alors que l’ancien coach des Raptors vient à peine de le faire rentrer.

« De quoi tu me parles ? » répond Casey. « Je viens juste de mettre ses fesses sur le terrain. »

« Je sais mais Rudy Gobert vient d’être testé positif pour le coronavirus » rétorque Jim. « Sekou traînait avec lui l’autre soir après notre match. Il aurait pu être exposé. »

Cet échange, partagé par ESPN, montre que Scholler a eu le bon réflexe, même s’il n’a pu empêcher la contamination car on apprendra quelques jours plus tard le test positif de plusieurs membres des Pistons. Il aura fallu attendre deux jours de plus après la rencontre pour avoir les résultats des tests de l’équipe. Négatif pour Sekou, en revanche celui de Christian Wood s’avère positif, lui qui était opposé toute la soirée à Rudy Gobert lors du match face à Utah.

Sekou voulait JOUER

Forcément, l’ancien Limougeaud n’a pas capté quand il a dû sortir du match seulement quelques minutes après être rentré en jeu. Il a été envoyé aux vestiaires avec le staff médical afin d’être éloigné du reste de l’équipe.

« Quand j’ai sorti Sekou, il m’a regardé comme si j’étais fou ! » a déclaré Casey.

On peut comprendre la réaction du rookie mais au moment des faits, personne ne savait vraiment quoi faire car c’était une situation exceptionnelle. Doumbouya a finalement eu le droit de remettre ses baskets pour finir le match. Il clamait être en super forme et aucune information ne venait contredire ses propos.

« Il voulait jouer » a indiqué Casey. « Il avait déjà participé à la rencontre. Avec le recul, c’est facile de remettre ça en question, mais à ce moment-là on n’avait aucune information contrairement à aujourd’hui. Nous étions au milieu d’un match, le joueur nous disait qu’il était en parfaite santé, et rien n’indiquait qu’il était malade. »

Il aura joué, au final, 23 minutes dans cette rencontre. La suite, on la connaît.

L’ancien de Limoges aura passé une soirée étrange, comme nous tous, fans de la balle orange. Personne n’oubliera ce 11 mars 2020…

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top