Draft NBA

Officiel : Killian Hayes se présente à la Draft NBA 2020, il y a un Top 10 à aller chercher pour notre Frenchie

Killian Hayes

Pitié, pas aux Knicks.

Source image : YouTube/ BBL

La colonie des Français en NBA risque encore de s’agrandir un petit peu cet été. Killian Hayes se présente officiellement à la prochaine Draft où il a même de fortes chances de craquer un Top 10. Les médias de l’Hexagone en font trop ? Allons-y gaiement alors, la carrure de Russell Westbrook, le shoot de Stephen Curry et le QI de John Stockton, accrochez-vous ! 

On lui tirait justement le portrait ici il y a quelques semaines, Killian Hayes se prépare à mettre feu à la NBA dès la saison prochaine. Après Anthony Edwards, c’est un autre guard de 18 ans qui se présentera à la Draft 2020, s’il y en a une, cela va de soi. Formé au Cholet Basket, le Frenchie a franchi un cap cet été en s’envolant pour l’Allemagne. C’est notamment sa campagne européenne avec le Ratiopharm Ulm qui a définitivement séduit les scouts depuis le début de cette campagne 2019-20. Presque 13 points, 6 passes et 1,2 interception de moyenne en 27 minutes, le tout à 59% au shoot et un gros 39% du parking, le petit Killian devient grand. Le natif de Lakeland en Floride a grandi en France et malgré son jeune âge, il compte déjà un CV bien fourni. Double champion de France des moins de 18 ans, co-MVP du Jordan Brand Classic en 2017, champion d’Europe des moins de 16 ans la même année et MVP de la compétition puis vice-champion du monde des moins de 17 ans l’été suivant, à en faire pâlir les Chris Paul et autres Carmelo Anthony. Puis un physique très intéressant, avec son mètre 96 pour 98 kilos, Kill est déjà un beau pépère pour son âge. Une polyvalence qui intrigue et une aptitude pour le cassage d’arceaux qui impressionne et quelques actions clutch ont également attiré l’attention des scouts NBA. La voix mue, le flow est bien présent, la musculature se dessine et même si les poils sur le visage se font rares, plus aucun doute, le petit Killian devient un homme. Désormais il est prêt et va se présenter à la prochaine cérémonie de Brooklyn dont on ne connaît pas encore la date.

« Je me présente à la Draft NBA. J’ai envoyé les papiers au bureau de la Ligue et je suis aux anges. »

Épidémie oblige, la ligue allemande a été suspendue tout comme la Grande Ligue pour une durée indéterminée. Ce qui n’a évidement pas empêché le gaucher de s’entraîner en prévision de la Draft comme il l’explique à ESPN.

« Ma famille et moi avons décidé de revenir aux États-Unis. Au début je me suis entraîné à la maison, puis mes entraîneurs ont trouvé un gymnase privé que nous pouvons utiliser donc je travaille mon jeu là-bas. J’étais censé participer au camp pré-Draft à Chicago mais la ligue allemande espère toujours reprendre la saison fin avril et tout est un peu flou pour le moment. Nous devons attendre et voir ce qui se passera. Je suis quand même très excité pour la pré-Draft. Je serai en mesure de montrer les points dans lesquels je me suis amélioré et ceux que j’ai ajoutés à mon jeu. Ce sont des moments difficiles mais tout ira bien. Je prie pour la sécurité de tous. »

Tout est devenu flou. Personne ne sait quand tout rentrera dans l’ordre donc. Un peu trop flou. Dans cette même cuvée, on retrouvera aussi Anthony Edwards, sûrement LaMelo Ball et peut-être aussi d’autres Frenchies comme Théo Maledon ou Joël Ayayi. Certes, un peu moins sexy que les deux précédents, mais il y a de quoi faire. Pour l’heure, les différents mocks Draft annoncent Killian Hayes dans le Top 10, pourquoi pas même plus haut… Il pourrait être sélectionné par New York pour aller rejoindre Frank, San Antonio où Dejounte Murray ne serait pas indéboulonnable ou pourquoi pas Detroit pour une histoire à la Ja Morant. En tout cas, on te le souhaite comme disait un grand philosophe.

C’est désormais officiel, Killian Hayes va se présenter à la Draft 2020. Un physique qui va en intéresser plus d’un, des performances très intéressantes, l’accent cainri et une baby face killer, il a décidément tout pour plaire outre-Atlantique le bonhomme.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Killian “Kill” HaYes (@iam_killian) le


Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top