Apéros TT

NBA Review 2019-20 – les Washington Wizards ! Apéro TrashTalk

Chose promise, chose due. La saison NBA historiquement raccourcie (peut-être même déjà terminée) et la France entrant au 17 mars dans une période assez étrange de son histoire, il fallait donc pour TrashTalk trouver un moyen de refaire sourire un peu la communauté, de lui donner un peu à manger. Bim, bam, boum, voici donc les… 30 reviews en 30 jours, petite sœur de la série préférée de ta série préférée et qui vous fera passer un chouïa le temps du 17 mars au 15 avril. Et comme le confinement l’impose ? On fait ça par Skype, tout simplement.

Si vous aussi vous aimez débattre et prendre l’Apéro, c’est ICI qu’il faut vous abonner !

On s’envole direction la capitale américaine aujourd’hui afin de causer un peu des Wizards, vous savez la franchise portée à bout de bras par un certain Bradley Beal, auteur d’une saison tout simplement énorme sur le plan individuel mais vaine ou presque au niveau des résultats. Au moment où la NBA a décidé de se mettre en pause, les Sorciers possédaient un bilan de 24 victoires pour 40 défaites, synonyme de neuvième place dans une Conférence Est toujours plus claquée derrière le Top 6. À travers ses cartons, Bealou a donc quand même réussi à mettre Washington et Playoffs dans la même phrase cette année, ce qui en soi est déjà un exploit, surtout que John Wall n’est pas encore revenu. En tout cas, malgré ces défaites qui étaient – faut bien le dire – attendues, c’était basket champagne à D.C. avec des points dans tous les sens et un gros rythme offensif. La défense, c’est pour les autres. Certains joueurs, comme Davis Bertans par exemple, ont notamment pu se révéler dans ce style de jeu axé à fond sur l’attaque. Et le rookie Rui Hachimura a également montré de bonnes petites choses.

Allez, vous connaissez la chanson et ça bouge pas : on s’installe avec binouzes et cacahuètes si vous avez réussi à en trouver chez Carrefour, et nous on expérimente sans plus attendre notre nouveau mode de fonctionnement : l’apéro… à distance.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top