Grizzlies

Ja Morant annoncé Rookie de l’Année à l’unanimité dans des premiers sondages : désolé Zion mais 19 matchs c’est pas assez

Ja Morant 4 août 2020

Ja Morant se marre bien tant les prévisions sont favorables pour son titre de ROY.

Source image : YouTube/Memphis Grizzlies

Trop impatients pour attendre la reprise de la saison, puis la cérémonie des awards, ESPN a pris les devant en contactant 70 futurs votants pour les trophées 2020 pour prendre un peu la température. Ce que l’on peut dire, c’est que celui du Rookie de l’Année ne souffre d’aucune contestation. Zion Williamson est bien gentil mais Ja Morant continue de mener la danse. On n’efface pas quatre mois d’absence en un claquement de doigt.

Oh Jaja, y’a pas moyen Jaja… Ah si complètement. Le jeune meneur des Grizzlies en provenance de Murray State a réussi à défier tous les pronostics avec son équipe du Tennessee. Que ceux qui voyaient les oursons en Playoffs cette saison se manifestent s’il vous plaît. Car il fallait avoir le nez trèèèèèèès fin, encore plus que celui de Michael Jackson, pour leur prédire une huitième place dans la Conférence Ouest devant des équipes comme les Spurs ou encore les Blazers. Au moment de la suspension de la saison, le leader des Grizz’ conduisait son équipe à un bilan correct de 32 victoires pour 33 défaites, assez pour se positionner parmi les huit meilleures équipes de la côte Pacifique et aussi pour mettre plus de trois matchs dans la vue de Portland, neuvième.

Leader collectif mais aussi statistique

Passons le collectif et penchons-nous sur les stats du bonhomme. 17,6 points, 6,9 passes décisives, 3,5 rebonds et quasiment 1 interception de moyenne sur 59 matchs joués, tous en tant que titulaire. Le rookie wall ? Connaît pas non plus. Les pourcentages au tir sont plus qu’honorables étant donné que le first year rentre 49% de ses tirs dont 36,7% derrière l’arc. S’il y avait un match à regarder ? Le duel contre Kyrie Irving et les Nets en début de saison, une rencontre qui se finira par une victoire des Grizzlies sur une action de Ja qui réussit à offrir un tir à trois point à son coéquipier Jae Crowder… Ficelle et les hommes du Tennessee s’imposent au FedExForum (134-133). La ligne statistique proposée par le numéro 2 de Draft ? 30 points (dont 17 dans le dernier quart temps) accompagnés de 9 passes décisives et 4 rebonds.

Le monstre des Pelicans

Zion quant à lui a sauté dans le grand bain le 22 janvier 2020 contre les Spurs, défaite au final mais un match ponctué par les 22 points de l’ami de la Nouvelle-Orléans. Ce match aura enfin lancé sa carrière (après 44 games manqués) et il propose des statistiques à hauteur de 23,6 points, 6,8 rebonds ainsi que 2,2 passes décisives, le tout en 19 rencontres disputées. Le phéno domine aux points parmi les rookies juste devant son concurrent Ja Morant. En un mois et demi, l’intérieur des Pelicans est quasiment devenu un pick fiable en TTFL, mettant 20 points tous les soirs à ses adversaires tant le joueur est dur à défendre. On l’a vu, il est capable de reprendre deux fois son propre rebond avant de finalement marquer ses deux points. Un monstre physique qui aurait clairement pu et dû rivaliser avec son ami des Grizzlies dans la course au ROY. Malheureusement pour lui, les 70 votants sondés par ESPN il y a quelques jours ont l’air de rester lucides et privilégient la régularité entre les stats et le nombre de matchs joués (59 pour Ja contre seulement 19 pour Zion). Hormis ces deux-là, d’autres rookies ont été mentionnés, on vous laisse regarder ça avec attention ci-dessous :

tableau rookie

Source : ESPN

La course au titre de meilleur jeune de la Ligue pourrait bien être terminée… Si elle avait commencé un jour d’ailleurs. Ja Morant semble être déjà couronné mais n’enterrons pas trop vite le freak de New Orleans, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer si la saison reprend un jour.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top