Old-School

Top 25 NBA League Pass : voici les 25 matchs d’archive tout simplement immanquables et à regarder ASAP !

The Block LeBron James Andre Iguodala

BACK TO IGUODALA, UP FOR THE LAYUP………..

Source image : NBA League Pass

Pour celles et ceux qui ne sont toujours pas au courant, le NBA League Pass est gratuit jusqu’au 22 avril 2020. Et parce qu’on est pas des turlutes, on vous propose, ci-dessous, un Top 25 des matchs à regarder sans modération et disponibles en archive sur le LP.

Vu qu’on est sur un projet de confinement assez sérieux, qu’on a ce NBA League Pass de disponible et qu’on a des gens en panique devant l’impossibilité d’utiliser convenablement ce merveilleux outil, on va faire ça bien. Proprement. Donc déjà, avant de commencer le Top 25, quelques rappels importants.

  • Désactivez AdBlock pour que le player fonctionne convenablement
  • Les matchs d’archive au choix vont d’octobre 2012 à 2020
  • Regardez le screen ci-dessous pour localiser le calendrier et choisir la date correspondant au match d’archive de votre choix
  • Cliquez sur CALENDRIER

Normalement, quand vous arrivez à ouvrir le calendrier, vous allez avoir un magnifique planning qui va apparaître devant vous. C’est normal, car on appelle cela un calendrier. Une fois que vous l’avez devant vous, après vous être inscrit au NBA League Pass Premium comme nous l’avons détaillé dans notre tuto, vous allez devoir vous rendre à la date précise du match pour pouvoir le regarder. Exemple tout con, le Game 7 des Finales NBA 2016 entre Cavs et Warriors a eu lieu le 16 juin 2016. Il faut donc vous rendre au 16 juin 2016 pour avoir accès au match.

Maintenant, on est bons ? On peut commencer le Top 25 ?

Roulement de tambours, voici les 25 matchs pépites de NBA à regarder en priorité. Et, oui, la première entrée qu’on vous met, c’est évidemment la date, et on fait ça dans le chronologique.

_____

  • 14 novembre 2013 : Warriors – Thunder

Les jeunes Warriors, pas encore sûrs d’eux, face à OKC et leur duo Durant – Westbrook. Eh, ça fait même pas trois semaines qu’on a repris qu’on a déjà un classique serré. Westbrook énorme, Curry imberbe, David Lee impérial, et ce shoot de la gagne d’Iguodala qui fait exploser tout l’Oracle. Le début d’une incroyable rivalité.

  • 30 novembre 2013 : Thunder – Warriors

Ce sera varié, promis. Mais comment oublier cet incroyable match entre OKC et Golden State, deux semaines après un premier classique, qui se termine sur un shoot complètement hallucinant de… Westbrook dans le corner ? Tiens, KD se fait encore dessus, mais comme dit juste au-dessus : le vrai début d’une incroyable rivalité.

  • 9 mars 2014 : Bulls – Heat

On est au sommet de la haine entre Miami et Chicago. Joakim Noah qui clappe dans ses mains, c’est quelques mois auparavant, par contre Nazr Mohammed qui envoie LeBron au sol, Nate Robinson en feu et Jimmy Butler en chien de garde, c’est bien celui-là. PS : le Heat voit la fin de sa série de 27 victoires consécutives là-bas, dans l’Illinois. Un United Center en-feu.

  • 30 mars 2013 : Mavs – Bulls

Vraiment le seum d’être bloqué en 2012 concernant les matchs d’archive, sinon on vous aurait donné du Dallas à plus quoi savoir en faire. Brandon Roy contre Dallas en 2011 ? Game 2 des Finales 2011 à Miami ? Tant pis, on va se rabattre sur l’énormissime Dirk, qui annonce ne plus raser sa barbe tant que les Mavs ne sont pas à 50% de victoires. Nowitzki prend feu et tient tête aux grands Bulls de l’époque, spoiler la grande blonde ne va louper aucun tir de la soirée.

  • 21 juin 2013 : Heat – Spurs

Faut-il préciser ? On parle du shoot de Ray Allen dans le corner. On parle du comeback orchestré par LeBron. On parle des bandes jaunes installées pour la présentation du trophée, rangées illico-presto. Faisons encore plus court : faites-vous tous les matchs de ces Finales NBA de 2013, et sachez que de toutes les rencontres jouées sur la décennie 2010, celui-ci est peut-être le plus incroyable. Immanquable. Fan des Spurs s’abstenir.

  • 28 avril 2013 : Bulls – Nets

Un match de Playoffs, en quadruple-prolongation ? De base, c’est de la bombe. Mais alors quand tu y ajoutes l’apex de Nate Robinson en tant que franchise player à Chicago, et en feu pour l’occasion, ça donne un match de grand malade. Deron Williams ne peut rien y faire, et pourtant qu’est-ce qu’il est fort sur ce match. United Center qui explose, again.

  • 13 février 2014 : Warriors – Heat

Saison régulière, on vous la donne en 1000. C’est qui le loulou qui met le shoot de la gagne au buzzer et envoie, dans la foulée, une des célébrations les plus mythiques de sa carrière ? Ding dong, le King est à la porte, faut ouvrir. On a même un gars de la rédac qui était sur place. Inoubliable.

  • 15 juin 2014 : Spurs – Heat

Pour les fans des Spurs et du beau jeu, qui veulent voir le retour au sommet côté San Antonio. Un an après la douille signée Ray Allen, c’est Kawhi Leonard et ses potes qui triomphent dans un match de gala. La fin des Heatles, au passage, l’éclosion de Kawow, Popovich et Duncan qui chialent, le tomar de Ginobili sur Chris Bosh hashtag métépapotible, arrêtez y’en a trop.

  • 23 janvier 2015 : Warriors – Kings

Les 37 points de Klay Thompson en un seul quart-temps. Je sais pas ce que vous voulez de plus, c’est la version longue, HD et sans filtres de Killa Klay en feu total. Les Kings utilisés en punching bag.

  • 12 mars 2015 : Spurs – Cavs

Kyrie Irving au sommet de son art, 57 points sur la tête de tous ses défenseurs, pas la moindre solution, pourtant en face y’a du gros monde. Bonus en prolongation, Danny Green cheveux courts, toussa toussa.

  • 3 mai 2015 : Clippers – Spurs

Un Game 7 hors-normes, avec un Chris Paul extrêmement clutch, sur une jambe, apex d’une série que beaucoup trop de monde sous-estime. Quasi-AVC pour Kevin Harlan au micro.

  • 14 mai 2015 : Clippers – Rockets

Dans la catégorie WTF, on est extrêmement haut. C’est le comeback des Rockets, menés 3-1, qui perdent d’environ 5000 points chez les Clippers et reviennent, sans Harden, grâce à Josh Smith et Corey Brewer. Celle-là, faut la caser sans rire. Fan des Lakers bienvenus.

  • 29 février 2016 : Thunder – Warriors

Stephen God Curry. Le pic de sa saison MVP unanime en 2016. Si vous ne voyez toujours pas de quoi on parle, on va utiliser la phrase suivante : they do have a time-out, decide not to use it, Curry, from way downtown… BAAAAAAAAAAAAANG-BAAAAAAAAAAANG.

  • 14 avril 2016 : Lakers – Jazz

Le dernier match en carrière de Kobe. Alors, soyons clair, le match en lui-même n’est pas dingue, mais le finish de Kobe… pow ! C’est le sommet de Hollywood, 60-piece comme on dit là-bas, et quand on sait aujourd’hui ce qui est arrivé au Mamba, ça fait un petit truc au coeur. Mamba out…

  • 28 mai 2016 : Thunder – Warriors

Alors qu’OKC est aux portes des Finales NBA, c’est un incroyable retournement de situation qui se produit, signé Klay Thompson. Le Klay Game de référence, 41 points pour sauver la peau de Golden State, saison à 73-9, et on sait ce que va faire KD quelques semaines plus tard…

  • 16 juin 2016 : Warriors – Cavs

Sans commentaires. Copiez-collez dans la barre de recherche et agenouillez-vous. Toute la série, évidemment, à mater en boucle.

  • 25 décembre 2016 : Cavs – Warriors

Match de Noël entre Golden State et Cleveland. Richard Jefferson au poster, Uncle Drew indéfendable, la rivalité au sommet, peu de temps après les cookies d’Halloween en 3-1 lead. Cadeau de Noël de référence.

  • 7 février 2017 : Wizards – Cavs

Le fameux match de saison régulière à Washington qui va en prolongation, public debout et choqué pendant 20 minutes, touchdown de Kevin Love pour LeBron, tir de l’égalisation sur un pied, zoom sur les fans. Une merveille d’intensité.

  • 9 avril 2017 : Nuggets – Thunder

Matrice totale dans les Rocheuses, la saison de Westbrook en triple-double de moyenne, l’autre dans le même match il te met Oscar Robertson dans la poche et il plante le tir de la victoire sur le nez de 20 000 fans. Célébration all-time, le pic de Russ à OKC.

  • 3 mai 2017 : Celtics – Wizards

Comment ne pas mettre, dans cette liste, les 53 points d’Isaiah Thomas en hommage à sa soeur décédée quelques jours plus tôt ? Ambiance oignons tranchés, un TD Garden au paradis de la balle orange, et Isaiah qui rentre dans l’histoire. Merveilleux.

  • 31 mai 2018 : Warriors – Cavs

Le Game 1 des Finales NBA, LeBron est tout simplement légendaire, pendant que George Hill et JR Smith font de la merde. La séquence est drôle, elle ne doit rien enlever à ce match de fou furieux.

  • 4 janvier 2019 : Warriors – Rockets

James Harden qui, sans problème, va refroidir toute l’Oracle Arena par son seul talent. Un marathon inoubliable, ponctué par ce shoot de la gagne avec deux défenseurs sur le short. Rien que pour l’arbitrage, faut revoir cette pépite.

  • 22 mars 2019 : Rockets – Spurs

Encore un peu de James Harden, cette fois y’en a 61 pour les Spurs et pas grand chose à faire pour défendre sur lui. Pic d’indéfendabilité, si ça se dit, et pourtant San Antonio tient dans la rencontre.

  • 24 avril 2019 : Blazers – Thunder

Est-ce que vous vous souvenez du lieu où vous étiez, quand Damian Lillard a fait exploser le duo Westbrook – PG en rentrant un des plus grands tirs de l’histoire des Playoffs ? Revoir ce match devrait vous aider.

  • 13 mai 2019 : Raptors – Sixers

Le match n’est pas dingue, sauf si on aime la tension, la sueur de la Conférence Est et les moments historiques. OhleshootdeKawhi, entre autres, sinon y’a de l’apnée en masse sur toute la deuxième période.

Voilà pour cette petite liste de matchs à ne pas louper en archive sur le NBA League Pass ! Bien évidemment, il y a des propositions à faire de votre côté, entre le Grit and Grind des Grizzlies, les Pacers de Paul George ou d’autres équipes mythiques qui ont rythmé nos nuits. Faites tourner, profitez, et chez vous restez !

10 Commentaires

10 Comments

  1. Bonjourbonjour

    20 mars 2020 à 7 h 06 min at 7 h 06 min

    Le Raptors Warriors de novembre 2018 (KD à 51 points et Kawhi à 37) vaut le détour aussi

  2. Bonjourbonjour

    20 mars 2020 à 7 h 07 min at 7 h 07 min

    Le Raptors Warriors de novembre 2018 vaut le detour aussi (KD à 51 points et Kawhi 37)

  3. Thomas

    20 mars 2020 à 10 h 02 min at 10 h 02 min

    Petite rectification.bulls heat ct le 9 mars 2014 les potes.

  4. Paul

    20 mars 2020 à 11 h 03 min at 11 h 03 min

    La série Blazers – Rockets avec un gros Aldridge vs Howard et le buzzer de Dame pour conclure la série c’est en quelle année ?

    • Benoît Carlier

      20 mars 2020 à 11 h 23 min at 11 h 23 min

      Hello Paul ! C’est la série de 2014, un gros classique ça aussi !

  5. LeVerbe

    20 mars 2020 à 16 h 23 min at 16 h 23 min

    Merci ! ça c’est de l’article utile !
    Bon courage les trashtalkers !

  6. Pierre

    20 mars 2020 à 21 h 11 min at 21 h 11 min

    Je n’arrive pas a regarder les matchs 🙁 Je voulais me faire un petit GSW-OKC 2016 des familles mais je n’arrive pas a acceder au match complet !
    J ai bien pris le mois gratuit, je suis sur le lien du match https://watch.nba.com/game/20160227/GSWOKC, mais je ne vois pas ou cliquer pour avoir le match.
    Precision : J ai pas adblock.
    Merci pour votre aide !!

    • LeVerbe

      24 mars 2020 à 21 h 58 min at 21 h 58 min

      c’est le 27 février. TT s’est gouré de deux jours.

  7. Yannick

    21 mars 2020 à 23 h 32 min at 23 h 32 min

    Merci les gars, petite modif sur le WARRIOS – OKC c’est le 27 et non le 29 fev 2016.

  8. Mael AUDREN

    22 mars 2020 à 13 h 07 min at 13 h 07 min

    Il y a un probablement un décalage entre les fuseaux horaires. Sur le site de la NBA le match Thunder/Warriors est affiché le 29 Novembre 2013 et pas le 30 Novembre 2013. Si vous ne trouvez pas un match, penser à regarder la veille.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top