Mavericks

Mark Cuban, comme nous tous, est sonné : « C’est un choc, mais il faut qu’on réponde intelligemment »

Mark Cuban 17 janvier 2020

Le proprio des Mavs la joue sage.

Source image : YouTube

En ce jeudi 12 mars, l’ensemble de la communauté NBA a pris un gros coup sur la tête avec la suspension de la saison. Si on était tous conscients des mesures potentielles pouvant être prises face à la propagation du virus COVID-19, ça reste un vrai choc. Parmi les multiples réactions qui ont suivi l’annonce de la Grande Ligue, celle de Mark Cuban résume peut-être le mieux le sentiment qui règne actuellement.

L’opposition entre les Mavericks et les Nuggets est donc la dernière rencontre qui a été jouée avant la mise sur pause de la saison NBA. Alors que les matchs Thunder – Jazz et Kings – Pelicans ont été reportés suite à l’annonce de la contamination de Rudy Gobert, celui qui s’est déroulé à l’American Airlines Center est allé jusqu’à son terme, même si la grosse nouvelle est tombée pendant la partie. Le résultat est évidemment anecdotique vu le scénario que nous sommes en train de vivre – « sorti tout droit d’un film » selon Mark Cuban – et on se demande tous comment cette situation inédite va évoluer sur de nombreux aspects. Le propriétaire des Mavericks s’est exprimé après la rencontre de son équipe et a clairement indiqué que la meilleure chose à faire selon lui, c’était de suivre à la lettre les directives de la NBA et faire confiance au commissionnaire Adam Silver.

« Ce n’est pas une situation où on peut se permettre de jouer les experts. La NBA a engagé des experts et travaille avec des personnes du gouvernement et d’autres personnes possédant une expertise dans ce domaine. Il faut qu’on s’en remette à eux et c’est exactement ce que nous allons faire » a déclaré Cuban via ESPN.

Par contre, en conférence de presse et même pendant la rencontre, Mark Cuban a parlé plus spécifiquement de la situation au sein même de sa propre franchise. Les rencontres sont suspendues, ça signifie que les salles seront fermées les soirs de match et beaucoup de personnes travaillant sur place seront ainsi impactées directement. Pour répondre à ce problème, l’un parmi tant d’autres, Cuban a indiqué qu’il comptait mettre en place un programme pour soutenir ces gens-là.

« J’ai contacté les gens de la salle et de la franchise pour voir quel serait le coût pour aider financièrement les personnes qui ne pourront pas venir travailler et qui sont payées à l’heure. C’est leur source de revenus, donc on va voir ce qu’on peut faire. On leur demandera peut-être de faire du volontariat en échange, mais on a déjà commencé le processus concernant la mise en place d’un programme. Je ne peux pas vous donner de détails pour l’instant, mais c’est vraiment quelque chose qui est important pour moi. »

Entre les employés de la salle qui ne pourront pas venir bosser et ses joueurs qui ne doivent pas sortir de Dallas, Mark Cuban a évidemment conscience du côté exceptionnel de la situation, et il cherche des solutions à son niveau pour essayer de répondre au mieux à cette crise. Il a également averti ses joueurs par rapport aux contacts qu’ils peuvent avoir, en leur disant d’être particulièrement vigilants et responsables. « Ce ne sont pas des vacances » a balancé Mark. Bref, on est devant un cas de force majeur, où la santé doit primer sur tout le reste.

« C’est choquant, mais la situation est ce qu’elle est. Il faut qu’on réponde intelligemment. La vie des gens est en jeu. Il ne s’agit pas de basket, il ne s’agit pas des Mavericks. Il ne s’agit pas de savoir quand ni comment on pourra reprendre. On est face à une pandémie, où la vie des gens est en jeu. Je suis beaucoup plus inquiet par rapport à mes enfants et ma mère qui a 82 ans que par rapport à la date de notre prochain match. »

Maintenant que la saison NBA est suspendue jusqu’à nouvel ordre, on est officiellement rentrés dans une phase inédite qui va demander de nombreux ajustements sur les différents niveaux. Invité de l’émission Get Up ESPN ce matin, le proprio des Mavs imagine plutôt un décalage de la fin de saison qu’une annulation pure et dure de celle-ci. Sept ou huit matchs de régulière pourraient encore ainsi être joués pour remettre tout le monde en rythme avant d’attaquer les Playoffs, qui pourraient se terminer en août selon lui. Encore une fois, ce n’est qu’une hypothèse et Cuban fait confiance à Adam Silver pour prendre la meilleure décision possible pour la santé publique et le business de la NBA. On va le suivre aussi.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top