Grizzlies

Les Grizzlies et Andre Iguodala, ça dérape : le joueur menace de ne pas jouer de la saison, les jeunes s’en prennent à Iggy

Iguodala

Attention, à Memphis ça gueule.

Source image : NBA League Pass

Plus que quelques jours avant la fin de la période de transfert, et la température maximale est quasiment atteinte à Memphis. Si Andre Iguodala a tenté d’annoncer la couleur en début de soirée ce lundi, ce sont les jeunes joueurs des Grizzlies qui ont répondu en grognant devant la porte du vétéran. Story.

C’est un des joueurs les plus attendus sur ce mois de février, pour des raisons simples. Andre Iguodala est un multiple champion avec les Warriors, un joueur respecté, mais qui n’a pas du tout apprécié se retrouver à Memphis cet été. Transféré par Golden State, Iggy ne voulait pas aider les Grizzlies dans leur reconstruction, ce qui n’a pas été la tactique la plus idéale pour son image. Ja Morant et ses potes sont une des belles surprises de cette saison, et pendant que les jeunes s’éclatent sous Tyler Jenkins, Andre attend son heure. L’heure ? Beh oui, celle du transfert. Jeudi, la trade deadline aura lieu, il ne reste donc plus que deux jours pour que Memphis transfère son ailier. Sauf que le management du Tennessee reste clair, le désir est de récupérer un premier tour de Draft en échange d’Iguodala. Les enchères montent donc depuis plusieurs semaines, sauf qu’il n’y a pas vraiment eu de traction majeure du côté des Rockets, Mavs, Lakers ou Clippers ces derniers jours, ce qui a commencé à gentiment frustrer Andre. Ce dernier, comme on l’a appris via David Aldridge de The Athletic, est passé à la vitesse supérieure en terme de communication. Iggy a tout simplement affirmé que s’il n’était pas transféré dans une des équipes de son choix cette semaine, il pourrait ne pas du tout jouer de la saison. Cette méthode ? Ce n’est pas bien compliqué, il s’agit d’un bon gros coup de pression. Un message envoyé par l’ailier à ses équipes de coeur mentionnés à l’instant, qui doivent vraiment se bouger pour l’obtenir sous peine de ne pas profiter une seule seconde de ses services cette saison. Il y a du monde qui attend Iguodala, mais plutôt sur le marché des joueurs post-buy-out. Alors qu’Andre, lui, veut que sa situation soit réglée le plus tôt possible, en étant envoyé chez un contender. Le genre de discours qui, s’il peut être compris du point de vue du joueur exerçant ses droits, peut en faire tiquer plus d’un. Et cette nuit, à Memphis, la cafetière a explosé chez Dillon Brooks. L’arrière a décidé de ne plus tourner autour du pot concernant son coéquipier fantôme :

“J’ai très hâte qu’on trouve un moyen de le transférer, afin qu’on puisse l’affronter dans un match et qu’on lui montre ce qu’est vraiment Memphis.” – Dillon Brooks

Et boom. Sachant que Ja Morant, sans hésiter, a cité le tweet avec son propre compte en y ajoutant un émoji indiquant qu’il fallait parler encore plus fort pour que les gens du fond comprennent bien l’animosité des jeunots envers Iggy. On peut encore plus comprendre l’état d’esprit des Grizzlies, qui doivent en avoir marre. Sans reconnaissance médiatique régulière au niveau national, les potes de Jaren Jackson Jr font souvent la une lorsqu’il est question de savoir où terminera Andre Iguodala, entre Clippers et Lakers, deux équipes dans une ville à la hype opposée à celle de Memphis et sa dureté identitaire. Pas de long format sur les progrès de Brooks, ou la saison pleine de Valanciunas, le hustle de Clarke, la défense de Melton ou la sérénité de Hill. Quand les talk-shows ricains parlent du Tennessee, c’est pour lâcher un pique sur la province et débattre sur l’endroit où Iguodala serait le plus utile. Alors que dans le jeu, même si on attend pas Memphis en juin, il y a de quoi discuter et applaudir les hommes de Tyler Jenkins. La situation doit donc se régler prochainement, mais difficile de savoir quelle sera l’issue. Les contenders sont persuadés que les Grizzlies vont craquer, alors que le management reste ferme sur son envie de ne pas lâcher prise sans obtenir un gros pick en échange d’Iguodala. Et Andre lui-même menace de ne pas du tout jouer de la saison, ce qui fait craquer les contenders cités qui soupirent à l’idée de ne pas pouvoir intégrer l’ailier dans leur effectif. Qui laissera tomber en premier ? La réponse dans les jours à venir, mais une chose est désormais sûre et certaine : Andre Iguodala n’est plus du tout le bienvenu chez les Grizzlies.

C’est beau, de voir cette jeunesse de Memphis reprendre le flambeau des Randolph, Gasol, Conley et Tony Allen, en bombant le torse tout en représentant les Grizzlies. On est peut-être pas hype, mais on joue bien, et on vous emmerde. Tant pis si Iguodala ne veut pas porter le maillot local, on sait juste que sa prochaine visite sera… immanquable. Affaire à suivre.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top