Wizards

Bradley Beal commence à être frustré de cette saison : pas facile de prendre 120 pions tous les soirs…

Bradley Beal

Big Panda quand il voit arriver ses coéquipiers après une nouvelle défaite.

Source image : YouTube

Actuellement 12èmes de la Conférence Est, les Wizards ne brillent pas vraiment cette saison. John Wall est out pour la saison, C.J. Miles l’était aussi mais il a été coupé. Davis Bertans, Rui Hachimura, Bradley Beal et on en passe ont tous connu des blessures les empêchant de progresser collectivement et de gagner certains matchs abordables. Ce qui commence à travailler l’arrière All-Star qui semble perdre patience.

C’est clair depuis le début pour la franchise de Washington, cette saison est consacrée au développement des différents joueurs et talents que comporte son équipe. Même les résultats ne sont pas si importants. John Wall ne jouera pas cette saison, autant en profiter pour aller chercher un futur très bon pick de Draft. Toutefois, cette dernière phrase fera tiquer les plus compétitifs d’entre vous. Mais imaginez pour celui qui est sur le terrain et qui se prend des branlées tous les soirs. C’est le cas de Bradley Beal qui commence à s’exaspérer de la situation comme le rapportait The Athletic cette semaine. L’arrière a laissé éclater sa colère dans le vestiaire après la défaite face aux Bulls. C’était mercredi, les Wizards s’inclinaient 115-106, le joueur a partagé sa frustration qui ne se calmera que par un changement de culture et par des victoires. Ça tombe bien, D.C. jouait hier soir face aux champions en titre. De quoi vérifier si les membres du vestiaire ont bien entendu la complainte de leur leader. Les Sorciers se sont finalement inclinés 140-111, on vous laisse donc juger.

On rassure tout de suite le nouveau GM, Tommy Sheppard, les mauvais résultats sportifs du club ne devraient tout de même pas aller jusqu’à provoquer une demande de transfert de la part du joueur selon David Aldridge de The Athletic. Il serait plutôt partant pour attendre le retour de John Wall à la mène et d’un prospect de la prochaine Draft pour juger s’il devra partir pour gagner. La faim de victoire du numéro 3 est à tout fait honorable. Toutefois, il faut bien se rendre compte que l’équipe qui est déjà faible actuellement, a en plus connu de nombreuses blessures depuis le début de saison. Big Panda est d’ailleurs lui-même venu visiter l’infirmerie cette année. Les Wizards n’ont donc pas pu remporter autant de matchs qu’ils le souhaitaient. Par contre, il faut voir le jeu pratiqué par son équipe où tout est pour l’attaque. S’il y en a un qui traîne en défense, il peut défendre, mais rien ne l’y oblige dans le système de Scott Brooks (dernière défense de NBA). Le double All-Star devra donc prendre son mal en patience mais éviter d’encaisser plus de 120 points tous les soirs pourrait un peu aider à lui faire voir le verre à moitié plein… Il ne s’agirait pas de perdre complètement Bradley Beal avec qui la franchise devrait connaître des jours plus heureux la saison prochaine. Si en plus le successeur d’Ernie Grunfeld pouvait s’arranger pour prolonger Davis Bertans, ce serait déjà un bon signe.

Alors oui, l’équipe de la capitale est sympa à voir jouer, mais ça ne permet pas de gagner des matchs. Il est peu probable de les voir s’ajuster cette saison. Mais la prochaine sera importante pour garder le joueur qui est dans les discussions pour le All-Star Game. Ils commencent quand même à assembler quelques assets permettant de jouer un peu au basket mine de rien. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top