Celtics

Jaylen Brown n’a fait aucun cadeau aux Raptors : 30 points et grosse mixtape sur la tête des Dinos, Joyeux Noël Toronto !

Premier match de ce Christmas Day, le Toronto – Boston a largement tourné à l’avantage des Celtics avec une victoire 118-102. Et celui qui a particulièrement brillé en ce jour de Noël, il se nomme Jaylen Brown. Auteur notamment d’un troisième quart-temps bien sale, Jaylen a mis le tarif aux Dinos. 

Chaque année, le Christmas Day est un jour à part dans le calendrier NBA. Des belles affiches, des stars, un véritable marathon à apprécier sur le canap’ après le gros repas de midi… le gros kiff tout simplement. Et forcément, c’est une occasion parfaite pour les joueurs de briller et ainsi se montrer devant les yeux des fans du monde entier. Pour l’édition 2019, vous pouvez déjà inscrire Jaylen Brown sur la liste des joueurs qui ont régalé les drogués de la balle orange en ce jour de Noël. En effet, l’extérieur des Celtics a proposé un véritable show sur le parquet des champions en titre. 30 points, 6 rebonds, 4 passes décisives et surtout un magnifique 10/13 au tir, dont 5/7 du parking et 5/6 aux lancers francs. Chaud de faire plus propre que ça. Brown a notamment fait la misère à Toronto dans le troisième quart-temps, durant lequel il a inscrit 16 pions à lui tout seul avec en prime quelques actions de très grande classe. Le genre d’action qui rappelle Kobe Bryant dans ses plus belles heures. On exagère ? Regardez les vidéos ci-dessous et on en reparle.

Du grand, très grand Jaylen Brown. Clairement, il a été le premier artisan de la victoire des Celtics en aidant son équipe à creuser l’écart sur Toronto après la pause, même s’il n’a pas été le seul à assurer. Kemba Walker a été très solide (22 points), Gordon Hayward a fait le boulot (14 points, 5 rebonds, 6 passes) et globalement Boston a vraiment fait le taf en ayant la main sur la rencontre pendant pratiquement 48 minutes.

Cette performance de Jaylen Brown confirme la belle saison que nous propose le numéro 7 cette année. On le sait, il a connu une campagne un peu compliquée l’an passé dans le bordel Celtics, mais il symbolise bien aujourd’hui le renouveau de la franchise de Boston. Ce qu’on a vu ce soir, c’est un joueur en pleine confiance, libéré, qui se fait plaiz sans trop se poser des questions. Le Jaylen qu’on adore. Cette saison, Brown tourne à quasiment 20 points et 7 rebonds de moyenne à plus de 50% au tir et autour des 38% de loin. Des chiffres qui parlent et qui placent le numéro 3 de la Draft 2016 parmi les candidats à la meilleure progression. Des stats qui donnent raison également à Danny Ainge. Parce que faut pas oublier que Brown a signé une grosse prolongation de contrat avant le début de la saison, une prolongation de 115 millions de dollars pour quatre ans. Une décision qui pouvait poser débat mais avec la perf de ce soir et l’ensemble de sa campagne 2019-20, Jaylen Brown apporte la meilleure justification possible sur les parquets. Il est aujourd’hui l’une des raisons qui expliquent le début de saison tip top des Celtics, deuxièmes de l’Est avec un bilan de 21 victoires pour 7 défaites.

Jaylen Brown a montré son meilleur visage face aux Raptors, en antenne nationale, le jour de Noël. Il a bien choisi son moment pour briller, mais cette perf est surtout dans la continuité de sa saison actuelle. Pourvu que ça dure.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top