Celtics

Boston enchaine face aux Raptors : et sinon, connaissez-vous Sam Hauser, le troisième membre du Big Three des Celtics ?

Deuxième match de pré-saison pour les Celtics, deuxième également pour les Raptors, mais déjà la différence de fraîcheur s’est faite ressentir cette nuit, introduction de ce que pourrait être la saison des deux franchises. Nan on déconne, ça ne veut absolument rien dire, mais en ce moment on essaie de taffer nos introductions.

Les stats de ce classique de la Conférence Est c’est juste ici

Jusqu’ici la pré-saison des Celtics s’en était tenue à une grosse baffe adressée aux Hornets il y a 48 heures, alors que celle des Raptors s’était concentrée uniquement sur un match face au BC Jazz et à l’écoute du dernier CD 2 titres de Drake, comment ça les CD 2 titres n’existent plus. Cette nuit les finalistes 2022 et les champions 2019 se donnaient en tout cas rendez-vous au TD Garden pour en découdre, façon de parler, et si les Raptors ont fini par s’imposer en prolongations grâce à Josh Jackson et Khem Birch, mon dieu quelle phrase, c’est Sam Hauser qui a crevé l’écran côté Boston, celle-là elle n’est pas mal non plus.

Sam Hauser 6 octobre 2022

Mais qui es-tu Sam Mozer ? Un jeune-vieux de 25 ans, fort d’une expérience NBA de 26 matchs avec les Celtics la saison passée et déjà entrevu lors de la dernière Summer League, lors de laquelle il avait déjà laissé apparaitre quelques facilités à prendre (et à mettre) des tirs du parking. Cette nuit et après un premier match déjà réussi face aux Hornets ? Sammy a remis ça et il a parfaitement secondé les deux leaders de son équipe qui suivaient en première mi-temps le schéma habituel à Boston : Jaylen Brown met les 15 premiers points de l’équipe et Jayson Tatum met les 15 suivants, en gros. Des Celtics qui font la course en tête même si tout le monde s’en tamponne, l’occasion tout de même de retrouver côté North un Pascal Siakam en jambes, un Scottie Barnes en jambes mais maladroit, ou encore un Precious Achiuwa déjà à 200% en sortie de banc et un Juancho Hernangomez pas foutu de mettre un tir si le match n’est ni sur Netflix ni face à la France.

Mais si la pré-saison est une belle occasion de découvrir certains joueurs sous leur nouvelle tunique (Malcolm Brogdon, encore intéressant avec neuf caviars), elle est aussi bien souvent le théâtre de belles et drôles d’histoire comme celle de Sam Hauser donc, jailli du banc cette nuit pour en coller 22 à la défense canadienne, à 8/12 au tir dont 5/8 du parking de Virginia, université également fréquentée jadis par… Malcolm Brogdon. Un gros coup de chaud bienvenu à cette période de l’année, puisque le nouveau coach parachuté Joe Mazzulla devra vite faire des choix pour décider qui seront les quinze soldats qui partiront à l’assaut de la régulière. Spoiler, Sam Hauser en sera et notre phrase ne sert donc à rien, mais disons que ce genre de perf déclinée en début de saison face à de vrais défenses et quand ça compte vraiment… pourrait bien faire gravir un petit step à Sammy dans la rotation verte.

Voilà, c’est tout, Sam Hauser est notre héros de la nuit et cette phrase pourrait presque suffire pour définir ce qu’est la pré-saison en NBA. La suite ? Pas grand chose, mais sachez qu’on est actuellement en slip devant le hustle d’Austin Reaves.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top