Celtics

Jaylen Brown, une nouvelle coiffure pour une nouvelle mentalité après une saison hardcore : « C’était une façon pour moi de lâcher prise »

Jaylen Brown

La nouvelle coupe de cheveux de Jaylen Brown, c’est loin d’être un pari perdu.

Source image : YouTube

Quand on a vu pour la première fois Jaylen Brown avec sa nouvelle coupe de cheveux aux alentours du Media Day des Celtics, on a tous cligné des yeux. On ne s’attendait pas à le voir comme ça, sans ses dix centimètres de tifs sur la tête. Mais pour lui, ce geste radical représente bien plus qu’un changement capillaire. C’était une façon de prendre un nouveau départ après une saison très compliquée.

« Quand j’ai coupé mes cheveux, j’ai arrêté de me prendre la tête. Quand mes cheveux sont partis, mes préoccupations sont parties également. C’est l’une des raisons qui expliquent pourquoi j’ai coupé mes cheveux, juste pour lâcher prise. Genre, je ne suis pas la personne que vous pensez ou celle que vous voulez que je sois. Je suis moi-même et je suis OK avec ça, et je m’en tape de votre opinion. »

– Jaylen Brown, via The Athletic.

Parfois, pour repartir de l’avant et oublier les galères du passé, on a besoin d’un symbole fort, histoire de vraiment pouvoir passer à autre chose dans la tête. Ce symbole, il peut se manifester de différentes manières. Pour le joueur des Celtics Jaylen Brown par exemple, c’était une toute nouvelle coiffure, lui qui a abordé la saison avec une coupe de cheveux radicalement différente de celle qu’il avait depuis le début de sa carrière NBA. Mais que voulait-il vraiment laisser derrière lui ? Lors d’un récent entretien avec The Athletic, Jaylen a fait référence à la saison dernière, très compliquée pour les Celtics mais surtout pour lui, sur le plan basket comme sur le plan personnel. Très attendus, les hommes de Brad Stevens ont déçu tout au long de l’année pour finalement se faire jarter en demi-finale de conférence alors qu’ils visaient clairement les Finales NBA. Une campagne caractérisée par un collectif défaillant, des résultats irréguliers au possible et une ambiance bien pourrie dans le vestiaire. Dans ce contexte difficile, Jaylen Brown a particulièrement galéré, surtout en début de saison avec des performances décevantes en comparaison à celles proposées lors des Playoffs 2018. Avec le retour de Gordon Hayward et l’embouteillage de talents au sein de l’effectif de Boston, Brown a vu son rôle se réduire, passant de titulaire à remplaçant la plupart du temps, avec moins de minutes par rencontre. Tout ça a apporté des critiques, du stress, de l’anxiété et du doute.

« Je pense que tout le monde sur cette planète a cette petite voix dans la tête qui dit qu’il faut tout laisser tomber. Et chez moi, cette voix n’avait jamais été aussi forte que l’an dernier. […] J’ai vraiment été testé. Ma confiance n’avait jamais été testée de la sorte. L’année dernière a apporté beaucoup d’anxiété et ce genre de choses. Je n’avais jamais été testé de cette façon donc il fallait que je réponde » a déclaré Jaylen Brown.

La campagne 2018-19 a laissé des traces chez Jaylen Brown mais comme souvent, c’est dans l’adversité qu’on trouve des réponses et qu’on progresse. Aujourd’hui, il veut se concentrer avant tout sur le basket, sans écouter tout ce qui peut se passer à l’extérieur. Ne pas trop réfléchir, être plus indulgent avec soi-même quand on fait des erreurs, et prendre de la distance par rapport aux attentes. Voilà sa nouvelle philosophie et vu son début de saison, on peut dire que ça marche plutôt bien. À l’image des Celtics, actuellement premiers à l’Est avec un très beau bilan de 10 victoires en 12 rencontres, Jaylen Brown a réussi son entame et évolue avec beaucoup plus de sérénité. Titulaire à tous les matchs et possédant plus de responsabilités que la saison passée, Jaylen réalise pour l’instant une campagne pleine avec des moyennes de 20,1 points et 7,1 rebonds en 32,7 minutes (meilleurs chiffres en carrière dans les trois catégories), le tout à des très beaux pourcentages au tir puisqu’il tourne à 51,1% de réussite (record en carrière également) dont 38,9% du parking, et 78,4% aux lancers (encore un record perso). Pour faire court, on a retrouvé le Jaylen Brown des Playoffs 2018, celui qui avait vraiment explosé aux yeux de la planète basket aux côtés du rookie Jayson Tatum pour emmener les Celtics à une petite marche des Finales NBA.

Après une saison très difficile, Jaylen Brown a retrouvé le sourire et aborde les choses désormais bien différemment. Cette nouvelle coupe de cheveux symbolise ce changement et si on l’aimait bien avec son style flat top, on préfère avant tout le voir épanoui sur un terrain de basket car son talent est indiscutable.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top