Heat

Dion Waiters est de retour dans le groupe du Heat : pour du temps de jeu, il faudra moins de bonbons et plus de buckets

Dion Waiters

Dion Waiters est de retour mais dans quel rôle ?

Source image : NBA League Pass

Dion Waiters est de retour ! Suspendu dix matchs par son équipe, l’arrière bedonnant peut enfin retrouver les parquets et tenter de récupérer sa place dans le groupe. Bon courage pour déloger les petits jeunes qui n’ont pas perdu leur temps en son absence. 

Être suspendu par sa propre équipe pour avoir mangé des bonbons au cannabis, il n’y avait que Dion Waiters pour ce genre de faits divers. Résultat ? Une crise de panique dans l’avion au milieu de ses coéquipiers et une intervention d’urgence du staff médical. Mis à l’écart du groupe depuis cet incident pour « comportement nocif à l’équipe » et ciblé par les rumeurs de transfert, l’arrière faisait profil bas, assurant à qui voulait l’entendre qu’il reviendrait par la grande porte du côté de South Beach. A présent que le joueur peut enfin être en tenue, que reste-t-il de son statut dans l’équipe ? Dur à dire. L’ancien de Syracuse a, en tout cas, assumé son erreur et présenté ses excuses au groupe, des propos retranscrits par ESPN.

« J’aimerais présenter mes excuses à mes coéquipiers, au coach, à l’ensemble du staff, aux fans et à l’organisation du Miami Heat pour les incidents qui se sont déroulés dans l’avion de l’équipe. J’ai eu tort, je prends la responsabilité pour ce qui est arrivé et je suis désolé d’avoir fait vivre cela à tout le monde. Je suis heureux d’être de retour avec mes coéquipiers et je vais tout faire pour revenir sur les parquets et jouer au basket. »

Si son coach a appelé au calme et ouvert la porte à un retour de son joueur, on peut mettre quelques bémols. En son absence, Miami a carburé, porté par les jeunes dont la traction arrière Kendrick Nunn – Duncan Robinson – Tyler Herro. Aussi, la question se pose : Erik Spoelstra a-t-il vraiment besoin de donner un gros temps de jeu à Waiters alors qu’il n’incarne pas l’avenir ? Son contrat s’achève en 2021 et on ne met pas beaucoup de pièces sur une prolongation, loin de là. La dynamique de l’équipe est bonne depuis le début de saison et Miami est aujourd’hui troisième à l’Est. Le joueur n’a pas encore de rythme puisqu’il a participé à zéro match cette année. De plus, quelle légitimité aurait Waiters à passer devant un des joueurs cités plus haut ? Remettre Duncan Robinson sur le bout du banc alors qu’il cartonne à coup de trois points serait sans doute mal compris par le reste du groupe et Tyler Herro aura besoin d’un temps de jeu conséquent pour développer le potentiel que l’on voit déjà chez lui. Enfin, quoi dire du phénomène Kendrick Nunn, qui se voit déjà ROY ? De là à imaginer un rôle de vétéran de complément pour DW, il n’y a qu’un pas.

Les temps sont durs pour celui qui s’était auto-proclamé meilleur backcourt à l’époque où il partageait la gonfle avec Kyrie Irving. De meilleur arrière de la ligue à coupeur d’orange sur le banc du Heat, visiblement la transition est assez rapide. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top